Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Un 27 février sous la neige

    Un 27 février sous la neige

    Dur retour à la réalité ce matin, au moment où l’hiver se fera de nouveau sentir sur une bonne partie du Québec.

    De la neige abondante est attendue dans plusieurs régions de la vallée du Saint-Laurent. La tempête en provenance du sud-ouest des États-Unis sera accompagnée de forts vents et laissera derrière elle des températures beaucoup plus basses que celles qu’on a connues ces derniers jours.

    Dans la métropole, des accumulations totales de neige de 10 à 20 cm sont prévues.

    D’autres régions recevront encore plus de neige : de 20 à 40 cm sont attendus en Outaouais, dans les Laurentides, dans Lanaudière, en Mauricie et dans la Capitale-Nationale.

  • L’impasse dans les négociations avec les Autochtones

    L’impasse dans les négociations avec les Autochtones

    Qu’adviendra-t-il des manifestations autochtones à travers le pays aujourd’hui ?

    Les espoirs d’une résolution rapide du conflit se sont éteints, hier soir, avec l’annulation d’une rencontre prévue entre les chefs héréditaires de la nation wet’suwet’en, le fédéral et le gouvernement de la Colombie-Britannique.

    Les gouvernements auraient demandé aux chefs wet’suwet’en d’intervenir en faveur de la fin des moyens de pression de leurs alliés mohawks, ce qu’ils ont refusé de faire.

    À Kahnawake, les manifestants ont répété à plusieurs reprises que la barricade ferroviaire ne sera levée que lorsque les Wet’suwet’en auront obtenu satisfaction.

  • Le coronavirus en Italie

    Le coronavirus en Italie

    Le COVID-19 poursuit son avancée dans le monde, et l’Italie a émergé ces derniers jours comme un nouveau point chaud de l’épidémie. Les ministres italiens des Affaires étrangères et de la Santé, Luigi Di Maio et Roberto Speranza, doivent faire le point sur la situation ce matin.

    On compte maintenant plus de 400 malades et 12 morts dus au nouveau coronavirus dans le pays, et la contamination s’étend maintenant aux pays voisins.

  • L’avenir des baleines noires

    L’avenir des baleines noires

    Ottawa annoncera ce matin de nouvelles mesures pour protéger la baleine noire, menacée de disparition dans l’Atlantique Nord.

    On avait déjà annoncé l’an dernier des mesures pour mieux déterminer quelles pratiques de pêche sont responsables de la multiplication des décès constatés ces dernières années

    Il ne resterait qu’environ 400 baleines noires dans l’Atlantique Nord, dont moins de 100 femelles reproductrices.

    Depuis 2017, au moins 29 de ces cétacés sont morts dans les eaux américaines et canadiennes, la plupart enchevêtrés dans des engins de pêche ou heurtés par des navires.