Air Canada suspend tous ses vols directs vers la Chine

Air Canada précise que les clients concernés seront avisés et se verront proposer d’autres options de voyage.
Photo: Chris Young La Presse canadienne Air Canada précise que les clients concernés seront avisés et se verront proposer d’autres options de voyage.

Air Canada a suspendu tous ses vols à destination de Pékin et Shanghai jusqu’au 29 février, après que le gouvernement du Canada a recommandé d’éviter les voyages non essentiels en Chine continentale en raison de l’épidémie de coronavirus qui y sévit.

Les derniers vols d’Air Canada au départ du Canada partiront mercredi et reviendront de Pékin et de Shanghai jeudi.

La plus grande ligne aérienne du Canada effectue 33 vols par semaine vers Pékin et Shanghai. Elle avait déjà annulé certains vols vers la Chine, puisque les voyageurs inquiets du coronavirus reportaient ou abandonnaient leurs projets de voyage.

Les voyageurs touchés seront prévenus et se verront offrir des options, notamment des places à bord de vols exploités par d’autres transporteurs lorsque ce sera possible, ou un remboursement complet.

Air Canada renonce également aux frais de modification de réservation pour les vols qui transitent par une compagnie aérienne partenaire vers la ville chinoise de Wuhan, l’épicentre du virus, jusqu’à la fin mars.

Le transporteur va continuer de surveiller étroitement cette situation en évolution, en consultation avec l’Agence de santé publique du Canada, Transports Canada et Affaires mondiales Canada, et elle ajustera son horaire en conséquence.

Le transporteur montréalais a vu le cours de ses actions chuter d’environ 10 % depuis que les autorités ont confirmé, le 20 janvier, la transmission humaine de la maladie, qui a depuis fait 132 morts et infecté plus de 6000 personnes.

Air Canada a précisé qu’elle surveillerait « étroitement » la situation, en consultation avec l’Agence de santé publique du Canada, Transports Canada et Affaires mondiales Canada, et qu’elle ajusterait son horaire « en conséquence ».

« Air Canada déplore cette situation et présente ses excuses pour les sérieux bouleversements que cette mesure pourrait avoir sur les plans de voyage de ses clients. »

D’autres transporteurs aériens dans le monde ont aussi modifié leurs activités pour s’ajuster au coronavirus. British Airways a interrompu tous ses vols à destination de la Chine et American Airlines a suspendu les vols à destination et en provenance de Shanghai et de Pékin.

Ces transporteurs ont rejoint plusieurs lignes aériennes asiatiques qui ont suspendu ou réduit considérablement leurs services en raison des craintes liées au nouveau virus.

Air India et la compagnie aérienne sud-coréenne Seoul Air ont interrompu également tous leurs vols à destination du pays, et le Lion Air indonésien prévoient de faire de même. D’autres transporteurs, notamment Finnair, Cathay Pacific, établie à Hong Kong, et Jetstar Asia, établie à Singapour, ont réduit considérablement leur service.

En plus de bousculer les déplacements, cette décision augmentera les inquiétudes concernant l’impact économique plus large de l’épidémie du coronavirus. Les hôtels, les compagnies aériennes, les casinos et les croisiéristes figurent parmi les industries qui subissent les répercussions les plus immédiates, en particulier dans les pays près de la Chine.