Un jeune de 16 ans accusé du meurtre d’un autre adolescent à Laval

Des enquêteurs de l’escouade des crimes majeurs du SPL ont établi un poste de commandement au parc Marc-Aurèle-Fortin.
Photo: Guillaume Levasseur Le Devoir Des enquêteurs de l’escouade des crimes majeurs du SPL ont établi un poste de commandement au parc Marc-Aurèle-Fortin.

Un adolescent âgé de 16 ans a été formellement accusé de meurtre non prémédité, jeudi, à la suite d’une violente altercation survenue la veille dans un parc de Laval où un adolescent de 15 ans a été poignardé à mort.

Le jeune homme a comparu par téléphone, en fin d’après-midi jeudi, après avoir été interrogé par les policiers, a confirmé la sergente Geneviève Major, du Service de police de Laval (SPL).

Il a ensuite été confié à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) en attendant son procès devant la Chambre de la jeunesse au palais de justice de Laval.

Selon les policiers, l’altercation impliquant quelques personnes aurait éclaté pour une raison inconnue vers 20 h mercredi soir au parc Marc-Aurèle-Fortin, dans un secteur résidentiel du quartier Fabreville, dans l’ouest de Laval.

L’accusé a été mis en état d’arrestation près du parc avant d’être transporté à l’hôpital pour des blessures mineures. Il a ensuite été questionné par les enquêteurs.

Des enquêteurs de l’escouade des crimes majeurs du SPL ont établi un poste de commandement au parc Marc-Aurèle-Fortin. Ils entendent rencontrer des personnes qui ont pu avoir été témoins de ce qui s’est passé.

La police lance aussi un appel aux personnes qui étaient dans le secteur mercredi soir et qui pourraient lui transmettre des informations utiles à l’enquête.

Un périmètre de sécurité a été érigé ; des chiens de l’escouade canine de la police ont ratissé les lieux.

La police signale que la victime n’était pas connue des services policiers, ni le suspect.