Grand format Hommage aux années Garnotte

En juin 2019, le caricaturiste Michel Garneau, dit Garnotte, prenait sa retraite du Devoir après 23 années de « bons et loyaux sévices graphiques », comme l'écrivait Isabelle Paré dans un portrait publié pour l'occasion. Quoi de mieux pour bien terminer l'année que d'offrir à nos lecteurs un florilège de ses caricatures parmi les plus marquantes. 

1 En 2010 est instauré au Québec un programme universel et gratuit de procréation assistée. Garnotte
2 La Loi sur l’équité salariale a été adoptée à l’unanimité à l’Assemblée nationale en novembre 1996. Garnotte
3 On assiste à un mouvement citoyen mondial de conscientisation face au suremballage et au plastique. Garnotte
4 La 2e saison de «La servante écarlate», de Margaret Atwood, a constitué un miroir du mouvement #MoiAussi, qui dénonce les violences sexuelles faites aux femmes. Garnotte
5 En 1998, l’affaire Clinton-Lewinsky passionnait le monde entier. Garnotte
6 En 1998, la guerre de la faim s’aggrave au Soudan. La famine menace deux millions et demi de personnes. Garnotte
7 L’ex-maire de Montréal Gérald Tremblay est resté dans la mémoire collective «celui qui ne savait rien» du système de collusion et de corruption mis au jour par la commission Charbonneau. Garnotte
8 L’arrêt Jordan est une décision prononcée par la Cour suprême du Canada le 8 juillet 2016. Garnotte
9 En 2012, les étudiants se sont opposés à la volonté du gouvernement Charest de hausser les frais de scolarité. Garnotte