Une femme et deux enfants retrouvés sans vie dans une maison de l’est de Montréal

Le SPVM hésite à s’avancer sur la nature des gestes qui auraient été commis, se contentant pour l’instant de qualifier le tout de morts suspectes.
Photo: Valérian Mazataud Le Devoir Le SPVM hésite à s’avancer sur la nature des gestes qui auraient été commis, se contentant pour l’instant de qualifier le tout de morts suspectes.

Les policiers montréalais enquêtent sur une triste affaire à la suite de la découverte des corps d’une mère de 42 ans et de ses deux garçons, âgés de deux et quatre ans, mercredi matin, dans une maison du quartier Pointe-aux-Trembles, dans l’est de Montréal.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) hésite à s’avancer sur la nature des gestes qui auraient été commis, se contentant pour l’instant de qualifier le tout de morts suspectes.

Ce qui est connu, toutefois, c’est que les policiers se sont présentés au domicile des victimes vers 8 h, mercredi matin, pour y annoncer le décès d’un proche. C’est en constatant que les occupants ne répondaient pas que les policiers ont décidé de pénétrer à l’intérieur où ils ont fait la macabre découverte.

Une scène de crime a été érigée sur place, une résidence de la Place des Pointeliers, près de l’intersection du boulevard Saint-Jean-Baptiste.

Le SPVM a confirmé en fin d’avant-midi, mercredi, que le père des enfants retrouvés morts s’est suicidé la veille à Joliette. Il s’est enlevé la vie en se jetant de la fenêtre d’un immeuble.

Ce dernier événement est survenu mardi matin à 10 h 20. C’est la Sûreté du Québec qui a été appelée à intervenir dans ce dernier cas.
 



Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à appeler la Ligne québécoise de prévention du suicide au 1 866 277-3553 ou encore un centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC) au 1 866 532-2822.