Quatre rendez-vous éphémères

Jessica Dostie Collaboration spéciale
Le marché de Noël des Grands Ballets canadiens
Photo: Sasha Onyshchenko Le marché de Noël des Grands Ballets canadiens

Ce texte fait partie du cahier spécial La culture en cadeau

À Montréal, les marchés mettant en vedette des artisans d’ici ne manquent pas. La preuve par quatre événements qui se démarquent.

Le Souk

 

L’inimitable Souk délaisse la SAT pour s’installer dans Saint-Henri. Un échantillon des artistes sur place ? ANML Studio et ses aquarelles, ainsi que Paperole et sa papeterie colorée.

Du 27 novembre au 1er décembre à l’édifice RCA (1001, rue Lenoir, Montréal).



Le marché Casse-Noisette

Le populaire marché de Noël des Grands Ballets canadiens permet de faire d’une pierre deux coups en se procurant des cadeaux de niche tout en faisant œuvre utile. Outre de nombreuses propositions gourmandes, on peut y dénicher des tirages du photographe Veni Etiam.

Du 28 novembre au 8 décembre au rez-de-chaussée des Galeries du Palais des congrès de Montréal.


 

Le Salon des artisans récupérateurs

Les présents écoresponsables sont de plus en plus recherchés. Pas étonnant, dans ce contexte, que les événements « verts » gagnent en popularité autour du temps des Fêtes comme le reste de l’année. Ici, les artisans sont sélectionnés en fonction de critères comme leur démarche écolo.

Du 29 novembre au 1er décembre à la Maison du développement durable (50, rue Sainte-Catherine Ouest, Montréal).


 

Le Magasin général

La boutique éphémère du magazine Dress to Kill — endroit tout désigné pour dénicher une sélection pointue d’objets créés par des artisans canadiens — s’est installée à Brossard. Tout y est à vendre : du mobilier aux vêtements, en passant par les objets qui décorent l’endroit.

Jusqu’au 31 décembre dans la zone Le Blok du Quartier DIX30.

À voir en vidéo