Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Sous les projecteurs : les audiences aux États-Unis

    Sous les projecteurs : les audiences aux États-Unis

    Au deuxième jour des audiences publiques de l’enquête démocrate aux États-Unis, un seul témoin doit être entendu aujourd’hui au Congrès : l’ancienne ambassadrice américaine en Ukraine, Marie Yovanovitch, qui a été brusquement relevée de ses fonctions au mois de mai et sommée de rentrer à Washington.

    Juste avant de perdre son poste, la diplomate avait fait l’objet d’une campagne hostile menée par l’avocat personnel de Donald Trump, Rudy Giuliani. Et le président américain lui-même l’avait critiquée lors du fameux appel à son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky, qui a déclenché toute l’affaire.

  • Tête-à-tête Trudeau-May

    Tête-à-tête Trudeau-May

    Ce fut une semaine chargée pour Justin Trudeau: après avoir rencontré Yves-François Blanchet et Jagmeet Singh, le premier ministre rencontre cette fois la cheffe parlementaire du Parti vert, Elizabeth May, ce matin, dans son bureau.

    Si Elizabeth May était cheffe du Parti vert au moment du scrutin du 21 octobre, elle ne l’est maintenant plus, ayant cédé sa place début novembre. La députée verte n’en devrait pas moins, elle aussi, poser ses conditions pour que son petit (mais maintenant plus grand) caucus appuie le gouvernement minoritaire libéral.

  • Un oeil sur Gaza

    Un oeil sur Gaza

    La traditionnelle «marche du retour», que les Palestiniens tiennent chaque vendredi à Gaza depuis le printemps 2018, causera-t-elle aujourd’hui la colère d’Israël? Selon l’accord de cessez-le-feu entré en vigueur hier, Israël doit tolérer ces marches, tandis que les factions palestiniennes doivent «maintenir la paix».

    Le hic, c’est que l’armée israélienne a repris ses frappes contre des cibles du Djihad islamique hier soir malgré l’accord de cessez-le-feu, qui mettait un couvercle sur le conflit après deux jours de combats. Il faudra voir si l’escalade de violences, qui a fait 34 morts jusqu’à présent, continue de s’aggraver aujourd’hui.

  • L’angoisse du jour : Venise

    L’angoisse du jour : Venise

    Si le soleil était de retour hier à Venise, qui a ainsi connu un répit après avoir été inondée par une marée haute exceptionnelle, c’est aujourd’hui le retour de la tempête. Un autre pic de marée est prévu en fin de matinée, avec de fortes averses et du vent.

    Il faudra voir si la marée connaît une nouvelle poussée, et si elle sera historique. Si oui, cela affectera les travaux entrepris par les autorités et les résidants pour pomper l’eau à l’extérieur des bâtiments. Rappelons que le gouvernement italien a décrété l’état d’urgence hier et débloqué 20 millions d’euros… pour commencer.

    [Mise à jour: Nouveau pic de marée haute à Venise]