Quoi surveiller aujourd’hui?

  • La campagne électorale, jour 2

    La campagne électorale, jour 2

    Maintenant que la glace est brisée, la bataille de la campagne électorale peut commencer. Pendant que Maxime Bernier lancera sa campagne à Saint-Georges, en Beauce, la plupart des chefs se trouveront, eux, à Toronto — sauf Justin Trudeau.

    Andrew Scheer, Elizabeth May et Jagmeet Singh doivent en effet se présenter au débat organisé en soirée par le magazine Maclean’s, débat que Justin Trudeau a boycotté et auquel le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, n’a pas été invité.

  • Sous les projecteurs : l’aide médicale à mourir

    Sous les projecteurs : l’aide médicale à mourir

    Au lendemain d’un jugement sur l’aide médicale à mourir où ils ont eu gain de cause, Nicole Gladu et Jean Truchon tiennent une conférence de presse à Montréal pour réagir à la décision. Ils seront accompagnés de leur avocat dans cette affaire, Jean-Pierre Ménard.

    En janvier, les deux requérants, tous deux gravement malades et très souffrants, sans être « en fin de vie », avaient contesté des dispositions limitant l’accès à l’aide médicale à mourir, notamment en ce qui a trait aux exigences de « fin de vie ». La Cour supérieure leur a donné raison hier.

  • La CAQ en caucus présessionnel

    La CAQ en caucus présessionnel

    Pendant que tous les yeux sont tournés vers les politiciens fédéraux, la politique québécoise, elle, continue sa rentrée. Les députés de la Coalition avenir Québec commencent justement leur caucus présessionnel à Rivière-du-Loup aujourd’hui.

    Le premier ministre du Québec, François Legault, tient un point de presse tôt ce matin. Les discussions devraient surtout tourner autour du fameux projet de loi sur l’abolition des commissions scolaires, que le gouvernement souhaite déposer cet automne.

  • L’autre débat du jour : les démocrates

    L’autre débat du jour : les démocrates

    Important débat ce soir dans l’interminable course à la présidentielle américaine : l’ancien vice-président Joe Biden sera pour la première fois sur le même plateau que la sénatrice progressiste Elizabeth Warren, qui le suit en tête des sondages pour la primaire démocrate.

    Le sénateur Bernie Sanders, désormais troisième dans les sondages, ne sera pas en reste — et ses échanges avec ses deux rivaux pourraient faire des flammèches. Seulement dix candidats, sur les vingt encore en lice, seront de ce troisième débat, qui durera trois heures.