L’enseigne Archambault est réinstallée au centre-ville de Montréal

Le panneau emblématique a retrouvé sa place à l’angle des rues Sainte-Catherine Est et Berri, mercredi matin.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Le panneau emblématique a retrouvé sa place à l’angle des rues Sainte-Catherine Est et Berri, mercredi matin.

L’imposante enseigne verticale Archambault est réinstallée mercredi sur la façade de l’immeuble où elle a trôné pendant près de 90 ans, à l’angle des rues Sainte-Catherine Est et Berri, au centre-ville de Montréal.

L’annonce a été faite en début de matinée par Pierre Karl Péladeau, président et chef de la direction de Québecor, propriétaire de l’édifice situé au sud-est de l’intersection.

M. Péladeau soutient que l’enseigne Archambault est un élément architectural incontournable de Montréal et le symbole d’un fleuron québécois fondé il y a plus de 120 ans.

Québecor devient propriétaire de ce panneau emblématique haut d’environ quatre étages et M. Péladeau affirme que la compagnie en assurera la préservation afin qu’elle puisse continuer de briller au coin des rues Sainte-Catherine Est et Berri.

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, affirme que revoir l’enseigne Archambault de nouveau accrochée au cœur de l’arrondissement de Ville-Marie est une excellente nouvelle pour la préservation du patrimoine montréalais.

Elle ajoute que depuis l’an dernier, lorsque l’enseigne a été décrochée, les équipes de l’arrondissement de Ville-Marie et des partenaires de la Ville cherchaient des solutions pour que les Montréalais puissent retrouver ce pan de l’histoire collective.

« Cette enseigne-là fait partie du patrimoine lumineux, je pourrais dire », a affirmé en riant la mairesse lors d’une séance du comité exécutif de la Ville, mercredi matin.

« Clairement, c’est des marqueurs d’espace, souvent, les enseignes, et dans ce cas-ci, elle est vraiment magnifique. »