Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Sous les projecteurs : l’Assemblée nationale

    Sous les projecteurs : l’Assemblée nationale

    C’est ce matin que commence, à Québec, l’étude détaillée du projet de loi 5 sur les maternelles quatre ans — qui a tant fait débat à l’hiver et au printemps. Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, doit d’ailleurs s’exprimer à ce sujet ce matin, juste avant le début des travaux.

    Au même moment, la Commission des institutions tiendra, elle, des audiences sur le projet de loi 25, qui vise à assouplir le processus d’immatriculation des armes à feu dans l’espoir de le rendre plus efficace. De nombreux intervenants doivent s’exprimer, dont PolySeSouvient et la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs.

  • Jour J au Parlement italien

    Jour J au Parlement italien

    Après une semaine de chaos politique, c’est aujourd’hui que le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, doit s’exprimer devant le Sénat à propos de la crise gouvernementale. Selon toute vraisemblance, ce dernier devrait démissionner, ce qui sonnera le glas définitif de la coalition populiste.

    Mais que dira-t-il? On peut s’attendre à ce qu’il ait des mots durs envers Matteo Salvini, le chef de la Ligue, qui a mené à l’éclatement de la coalition il y a dix jours. D’autres revirements restent aussi possibles, le paysage politique italien ne manquant pas de relief.

  • Le point sur Laurence Vincent-Lapointe

    Le point sur Laurence Vincent-Lapointe

    La multiple championne du monde de canoë-kayak Laurence Vincent-Lapointe, suspendue hier par la Fédération internationale de canoë en raison d’un contrôle antidopage positif, rencontre ce matin les médias pour s’expliquer davantage.

    Ce contrôle inopiné survient à un très mauvais moment pour l’athlète. À moins d’un an des Jeux olympiques de Tokyo, où le canoë féminin fera ses débuts, Laurence Vincent-Lapointe souhaitait profiter des championnats de Hongrie, cette semaine, pour confirmer son statut de favorite dans la discipline.