Des manifestants saluent la mémoire de Nicholas Gibbs

Les proches Nicholas Gibbs en octobre 2018
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne Les proches Nicholas Gibbs en octobre 2018

Quelques dizaines de manifestants voulant honorer la mémoire de Nicholas Gibbs, abattu par des policiers du SPVM en août 2018, bloquent une partie de la circulation à l’intersection des rues Ste-Catherine et St-Urbain, au centre-ville de Montréal.

Le petit groupe est formé de proches de victimes tuées dans des interventions de policiers du SPVM ainsi que de citoyens et militants plaidant pour plus de transparence dans les enquêtes concernant la police.

Ils réclament également plus de formation pour les agents afin qu’ils puissent mieux intervenir auprès d’une personne en crise.

La mère de Nicholas Gibbs, Erma Gibbs, dit avoir pardonné aux policiers, mais elle n’oubliera jamais et exige que justice soit faite.

Avant de se mettre en marche, les manifestants ont tenu une brève cérémonie en mémoire de victimes ayant perdu la vie dans des interventions policières. Ils ont notamment partagé des témoignages, observé un moment de silence et lancé des ballons bleus dans le ciel.

Ils sont escortés par une douzaine de patrouilleurs à vélo du SPVM.

La rue Saint-Urbain a été fermée à la circulation des boulevards de Maisonneuve à René-Lévesque.