Quoi surveiller aujourd’hui?

  • L’annonce du jour : le terminal portuaire de Contrecoeur

    L’annonce du jour : le terminal portuaire de Contrecoeur

    C’est aujourd’hui que nous saurons ce qu’il advient du mégaprojet de terminal portuaire à Contrecoeur, un vaste chantier préparé depuis 2014 par le Port de Montréal pour accueillir des conteneurs — 1,5 million, en l’occurrence. La Banque de l’infrastructure du Canada et le Port de Montréal tiennent une conférence de presse ce matin pour annoncer les prochaines étapes du projet.

    En juin 2018, les experts des gouvernements du Québec et du Canada avaient estimé que les répercussions environnementales du projet d’expansion avaient été mal évaluées. Pour l’instant, le début projeté de la construction du terminal est prévu pour 2020, avec une mise en activité vers 2023-2024.

  • Toujours sous les projecteurs : Hong Kong

    Toujours sous les projecteurs : Hong Kong

    Jusqu’où ira la mobilisation à l’aéroport de Hong Kong? Occupé depuis cinq jours par les manifestants prodémocratie, le huitième aéroport le plus fréquenté du monde a une nouvelle fois annulé des vols hier, les manifestants ayant bloqué l’accès des passagers aux terminaux.

    Il y a fort à parier que le mouvement se poursuivra aujourd’hui: l’appel au calme lancé lundi par l’exécutif, représenté par Carrie Lam, n’a pas du tout été entendu hier par les manifestants. Et ils ont déjà annoncé qu’ils ne baisseraient pas les bras.

  • Le verre et l’immigration, la suite

    Le verre et l’immigration, la suite

    Deux commissions parlementaires poursuivent leurs travaux aujourd’hui à Québec. Du côté de la Commission des relations avec les citoyens, qui tient une consultation sur la planification de l’immigration, les élus doivent entendre aujourd’hui la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

    Du côté de la Commission des transports et de l’environnement, qui se penche sur les enjeux de recyclage et de valorisation du verre, les élus entendront pour leur part l’Union des municipalités du Québec, l’Association québécoise Zéro Déchet et la Communauté métropolitaine de Montréal, entre autres organismes.

  • Greta Thunberg en route pour l’Amérique

    Greta Thunberg en route pour l’Amérique

    À moins que la météo ne soit vraiment mauvaise, c’est aujourd’hui que Greta Thunberg met les voiles sur le «Malizia II» — alimenté par des panneaux solaires et des turbines sous-marines — pour rallier l’Amérique sans émettre de carbone. Son père, Svante Thunberg, et le réalisateur Nathan Grossman l’accompagnent.

    Si tout va bien, l’équipage devrait mettre deux semaines pour rejoindre New York, où la jeune activiste suédoise doit participer à des manifestations et au sommet mondial de l’ONU sur le climat, en septembre. Greta Thunberg se rendra ensuite au Chili en décembre pour participer à la COP25.