Les photos de la semaine du 14 juillet

1 Londres (Royaume-Uni), 14 juillet 2019 | Le joueur serbe Novak Djokovic embrasse son trophée sous l’oeil aguerri des photographes après avoir remporté son 16e Grand Chelem à Wimbledon. L’athlète de 32 ans a battu Roger Federer après avoir sauvé deux balles de match. Il aura eu besoin de 4 heures 57 minutes pour l’emporter en cinq manches contre le Suisse. Laurence Griffiths Associated Press
2 Gwangju (Corée du Sud), 15 juillet 2019 |

L’équipe italienne de nage artistique prend la pose, en marge de sa participation aux Championnats du monde de natation. La 18e édition de la compétition se tient au gymnase de Yeomju jusqu’au 28 juillet prochain.

Ed Jones Agence France-Presse
3 Washington (États-Unis), 15 juillet 2019 |

L’élue démocrate Ayana Pressley prend la parole, accompagnée de ses collègues Ilhan Abdullahi, Rashida Tlaib et Alexandria Ocasio-Cortez. Les quatre femmes ont été visées par des propos de Donald Trump, dimanche, qui les appelait à «retourner» d’où elles viennent. Le président américain s’est par la suite attiré de vives critiques le qualifiant de «raciste» et de «xénophobe».

Brendan Smialowski Agence France-Presse
4 Paris (France), 16 juillet 2019 |

Le Parlement français a approuvé le projet de loi pour restaurer Notre-Dame de Paris en cinq ans. Cette annonce survient trois mois après qu’un incendie eut ravagé la cathédrale, le 15 avril dernier. La charpente et la flèche du monument gothique ont été détruites par le feu. La restauration de l’édifice divise, certains dénonçant des rénovations «précipitées».

Stephane de Sakutin Agence France-Presse
5 Paris (France), 14 juillet 2019 | Des membres des forces de l’ordre ont affronté quelques dizaines de casseurs et de manifestants, dont des membres du mouvement des «gilets jaunes», en marge du défilé militaire marquant les festivités de la fête nationale française, dans la capitale de l’Hexagone. La préfecture de police de Paris a confirmé qu’elle avait arrêté 180 personnes et placé 38 autres en garde à vue. Kenzo Tribouillard Agence France-Presse
6 Hong Kong (Chine), 14 juillet 2019 |

Des affrontements ont eu lieu à Hong Kong entre les forces de l’ordre et des manifestants lors d’un rassemblement contre le gouvernement local. Les autorités policières ont recouru au gaz poivre et matraqué de petits groupes de protestataires, qui leur ont lancé des bouteilles et d’autres objets. Il s’agit de la cinquième semaine où des manifestants prennent d’assaut les rues de l’ancienne colonie britannique. Ils avaient commencé pour protester contre un projet de loi d’extraditions vers la Chine continentale, désormais suspendu.

Philip Fong Agence France-Presse
7 Montréal, 13 juillet 2019 | Une vingtaine de personnes ont été arrêtées, lors d’une manifestation pour le climat, dans le centre-ville de la métropole québécoise. Un «sit-in» a été organisé devant le bureau du premier ministre François Legault par des membres d’Extinction Rebellion, un groupe prônant des actions radicales, mais pacifistes. Les protestataires ont voulu dénoncer l’inaction des gouvernements face aux changements climatiques. Jacques Nadeau Le Devoir
8 Goma (République démocratique du Congo), 16 juillet 2019 |

Une femme se fait prendre sa température corporelle à la frontière entre le Rwanda et la République démocratique du Congo. Le gouverneur de la province de Nord-Kivu a annoncé que le premier patient à avoir été atteint du virus Ebola dans la ville congolaise est décédé. Il s’agit du premier cas dans un grand centre urbain de la région depuis le début de l’épidémie.

John Wessels Agence France-Presse
9 Buenos Aires (Argentine), 18 juillet 2019 |

Des citoyens brandissent des photos des victimes de l’attaque à la bombe de 1994 contre l’Association mutuelle israélo-argentine (AMIA). L’attentat avait fait 85 morts et des centaines de blessés. À ce jour, l’affaire n’a toujours pas été élucidée et les proches des victimes attendent encore que justice soit rendue.

Hugo Villalobos Noticias Argentinas Agence France-Presse
10 Oka, 17 juillet 2019 | Le maire d’Oka, Pascal Quevillon, a été la cible de critiques après avoir déclaré qu’on retrouvait à Kanesatake des «cabanes de cigarettes et à cannabis» et qu’il ne désirait pas de cela dans sa municipalité. Des tensions réapparaissent, près de 30 ans après la crise d’Oka, en raison des intentions d’un propriétaire foncier de rendre des terres aux Mohawks en vertu d’un programme de «dons écologiques» du gouvernement fédéral. Jacques Nadeau Le Devoir