La chaleur s’installe dans le centre et le sud-ouest du Québec

Dans la région de Montréal, des températures de 30 et 32 degrés sont attendues respectivement vendredi et samedi.
Photo: Marie-France Coallier Le Devoir Dans la région de Montréal, des températures de 30 et 32 degrés sont attendues respectivement vendredi et samedi.

La vague de chaleur se poursuivra dans le sud-ouest du Québec vendredi, alors que la ville de Trois-Rivières battait un record pour un 4 juillet jeudi.

Il y a fait 32 degrés, soit 0,4 de plus que la précédente marque, d’après Serge Mainville, météorologue à Environnement Canada. « En général, les températures ont été au-dessus de 30 degrés. L’humidité était présente. Les humidex ont atteint [jeudi] entre 38 et 39 », poursuit-il à propos des conditions météorologiques dans le sud-ouest de la province.

Dans la région de Montréal, des températures de 30 et 32 degrés sont attendues respectivement vendredi et samedi, d’après le site Web d’Environnement Canada, qui prévoit un facteur humidex allant de 37 à 40 degrés. Des probabilités d’averses de 40 % planent également sur les régions comprises entre Pontiac et le centre de la province vendredi.

« On attend quand même pas mal de soleil, nuance M. Mainville. C’est pour ça que les températures vont quandmême grimper, et l’humidité aussi », poursuit-il.

Jeudi soir, des avertissements de chaleur étaient toujours en vigueur pour la région métropolitaine et Gatineau. Environnement Canada a également publié plusieurs bulletins météorologiques spéciaux pour plusieurs régions du sud-ouest et du centre de la province.

Ainsi, Drummondville, Lachute, Saint-Jérôme, Pontiac, Saint-Hyacinthe et les régions de Lanaudière, de la Mauricie et des Laurentides, de même que les municipalités de la vallée du Richelieu sont concernées. Une grande partie de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick est également touchée par cette vague de chaleur.

Même si aucun avertissement n’a été lancé pour les villes de Québec, Sherbrooke, Saint-Georges, Saguenay, Rimouski et Gaspé, des températures entre 28 et 32 degrés y sont attendues vendredi. D’après M. Mainville, les conditions caniculaires cesseront samedi.

« Il faudra vraiment attendre la fin de la journée pour sentir des conditions moins humides, même si les températures restent élevées », explique-t-il en ajoutant que la journée de dimanche sera la journée « la plus confortable », avec une baisse du taux d’humidité et des températures saisonnières.

L’été dernier, 66 personnes sont mortes sur l’île de Montréal en raison de la vague de chaleur.