Jugement favorable à la SPCA et à la Humane Society

Trois-Rivières — Les animaux du zoo de Saint-Édouard, en Mauricie, pourront être déménagés par la SPCA et la Humane Society. Cela pourrait s’amorcer dans les prochains jours. Le propriétaire du zoo, Normand Trahan, a échoué dans sa tentative de faire annuler les mandats de perquisition en vertu desquels la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux détient toujours le contrôle des lieux depuis l’arrestation de M. Trahan, le 21 mai dernier. Plus encore, le propriétaire de l’attraction touristique, déjà accusé de maltraitance envers les animaux, a vu une nouvelle accusation être déposée contre lui, mercredi au palais de justice de Trois-Rivières, pour un entreposage négligent d’une douzaine d’armes à feu.