Quoi retenir de la fin de semaine?

  • Bâillons (et bâillements) à Québec

    Bâillons (et bâillements) à Québec

    Les parlementaires ont trimé dur en fin de semaine. L’imposition d’un bâillon pour forcer l’adoption des projets de loi 9, sur l’immigration, et 21, sur la laïcité, deux projets phares du gouvernement Legault, a entraîné un marathon de 48 heures éprouvant pour les députés de l’Assemblée nationale.

    Le projet de loi 9 ayant été adopté vers 4 h, dimanche matin, les députés ont dû revenir à 9 h pour une autre séance extraordinaire. Au moment où ces lignes étaient écrites, le projet de loi sur la laïcité de l’État était toujours en cours d’étude, et les discussions achoppaient sur la définition de signe religieux. Les élus de l’Assemblée nationale débattront encore longuement. Le vote devrait se tenir en fin de soirée.

  • L’opposition craint la réforme parlementaire

    L’opposition craint la réforme parlementaire

    Les déclarations de vendredi de François Legault n’ont pas plu aux élus des partis d’opposition. Le premier ministre avait alors déploré la « trop grande perte de temps » associée aux travaux parlementaires, plaidant pour une Assemblée nationale plus « efficace ». M. Legault a aussi dit qu’il pourrait recourir encore au bâillon à l’avenir pour accélérer l’adoption de ses projets de loi. Il a par ailleurs donné à son leader parlementaire, Simon Jolin-Barrette, le mandat de réformer le règlement de l’Assemblée nationale, qui balise l’ensemble des travaux parlementaires.

    Les leaders de l’opposition ont dit craindre l’avènement d’un gouvernement autoritaire qui muselle ses opposants. 

  • La colère des Hongkongais entendue… partiellement

    La colère des Hongkongais entendue… partiellement

    Hong Kong a été le théâtre de nouvelles manifestations massives en fin de semaine. Des centaines de milliers de Hongkongais ont défilé pour réclamer le retrait du projet de loi visant à autoriser les extraditions vers la Chine.

    Samedi, la chef de l’exécutif de Hong Kong, Carrie Lam, a annoncé en conférence de presse la suspension du projet de loi, mais pas son retrait définitif, pour « relancer [la] communication avec tous les secteurs de la société, de travailler davantage […] et d’écouter les différents points de vue de la société ».

    Le lendemain, la marée humaine des dernières semaines a repris la rue d’assaut. Les protestataires, vêtus de noir, étaient plus que jamais déterminés à défendre leurs libertés.

    On a aussi appris dimanche que le militant prodémocratie Joshua Wong, qui était devenu en 2014 le visage de la « Révolte des parapluies », sera libéré de prison lundi. Il avait été condamné en 2018 à une peine de trois mois d’emprisonnement pour ne pas avoir respecté une ordonnance judiciaire exigeant l’évacuation d’un campement érigé durant ce mouvement.

  • Balles, ballon et… coupe

    Balles, ballon et… coupe

    Fin de tournoi décevante à Stuttgart pour Félix Auger-Aliassime. Le Montréalais a dû s’avouer vaincu face à l’Italien Matteo Berrettini, après une chaude lutte qui aura duré 108 minutes. Berrettini, 30e au monde, a prévalu 6-4 et 7-6 (11) contre Auger-Aliassime, 21e. Ce dernier en était à son premier tournoi sur gazon chez les professionnels. 

    Au soccer, le Canada s’est qualifié samedi pour la ronde des 16 de la Coupe du monde féminine, grâce à une victoire de 2-0 face à la Nouvelle-Zélande. Jessie Fleming et Nichelle Prince ont marqué pour leur équipe. Les Canadiennes sont invaincues en 10 matchs (7-0-3) en 2019. Elles affronteront les Néerlandaises, jeudi.

    Les partisans des Blues de Saint Louis ont bravé la pluie samedi pour célébrer la victoire de leur équipe en finale de la Coupe Stanley. Des centaines de milliers de personnes ont assisté au traditionnel défilé, qui se tenait au centre-ville de Saint Louis. Les Blues ont remporté mercredi leur premier championnat depuis leur arrivée dans la LNH, il y a 52 ans.