Un automobiliste fonce dans les bureaux d’aide aux sinistrés à Sainte-Marthe

<p>Un homme a foncé avec son véhicule dans les locaux des services d’aide aux sinistrés, mercredi soir, à Sainte-Marthe-sur-le-Lac. Personne n’a été blessé.</p>
Photo: Guillaume Levasseur Le Devoir

Un homme a foncé avec son véhicule dans les locaux des services d’aide aux sinistrés, mercredi soir, à Sainte-Marthe-sur-le-Lac. Personne n’a été blessé.

Un homme a foncé avec son véhicule dans les locaux des services d’aide aux sinistrés, mercredi soir, à Sainte-Marthe-sur-le-Lac. Personne n’a été blessé.

L’homme de 38 ans venait, peu auparavant, de se faire montrer la sortie des lieux par la police. Les employés de la Croix-Rouge avaient appelé la police, car l’homme démontrait une « certaine agressivité », a indiqué le porte-parole de la police, Christopher Harding. Il s’agirait d’une victime des inondations du printemps.

Sur Twitter, la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a dit « comprendre la détresse des gens sinistrés » à Sainte-Marthe-sur-le-Lac.

« Mais (nous) déplorons l’incident survenu ce soir. Nos équipes sont sur le terrain pour accompagner les citoyens. J’ai parlé à ma collègue — la ministre Danielle McCann — et des intervenants psychosociaux sont sur place », a-t-elle ajouté.

Les policiers avaient été appelés à intervenir auprès de l’homme à l’intérieur des locaux prêtés au ministère de la Sécurité publique et à la Croix-Rouge vers 17 h 45.

Il y avait huit à dix employés et bénévoles des services d’aide à l’intérieur de l’édifice, a indiqué la Croix-Rouge. Les policiers étant intervenus quelques minutes plus tôt s’y trouvaient encore au moment où la voiture a foncé dans l’édifice.

Selon toute vraisemblance, il s’agit d’un geste intentionnel, a indiqué M. Harding, de la Régie de police du Lac des Deux-Montagnes. L’homme a été transporté dans un hôpital de Saint-Eustache par « mesure préventive et pour évaluer sa santé mentale », a-t-il affirmé. Les enquêteurs tenteront de faire la lumière sur les circonstances de cet événement.

« Nos activités sont suspendues pour demain, et devraient reprendre vendredi », a indiqué Carl Boisvert, de la Croix-Rouge, évoquant un programme d’aide pour les employés.