Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Les détails sur l’affaire Louis Robert

    Les détails sur l’affaire Louis Robert

    C’est aujourd’hui, en fin de matinée, que la protectrice du citoyen dépose son rapport d’enquête sur le congédiement du lanceur d’alerte Louis Robert. Cet agronome travaillant pour le ministère de l’Agriculture avait été congédié en janvier 2019 pour avoir dénoncé, auprès de journalistes, l’ingérence de l’entreprise privée dans la recherche sur les pesticides.

    En février dernier, au moment où il avait reconnu avoir fait « une erreur » dans sa gestion de l’affaire, le ministre de l’Agriculture, André Lamontagne (photo), avait lui-même demandé que la protectrice du citoyen se penche sur le dossier. Un vent d’indignation soufflait alors sur le Québec — une pétition avait d’ailleurs été lancée peu après pour réclamer, en vain, que Louis Robert soit réintégré dans ses fonctions.

  • Le projet de loi du jour : les pharmaciens

    Le projet de loi du jour : les pharmaciens

    On vous parlait de congestion à l’Assemblée nationale ? Ce n’est pas fini : un nouveau projet de loi doit être déposé en début d’après-midi par le gouvernement caquiste, cette fois pour clarifier le rôle des pharmaciens dans le système de santé au Québec. La ministre de la Santé, Danielle McCann, sera accompagnée des présidents de l’Ordre des pharmaciens du Québec et de l’Association québécoise des pharmaciens propriétaires.

    Selon des informations préliminaires, ce projet de loi donnera le droit aux pharmaciens de prescrire et d’administrer des vaccins. De nouvelles responsabilités en matière de prescription de médicaments figureraient aussi dans les dispositions.

  • Premier vote à Londres

    Premier vote à Londres

    Et c’est un coup de départ : les députés conservateurs britanniques tiennent ce matin le premier d’une série de votes auxquels ils doivent s’astreindre au cours du prochain mois pour déterminer qui succédera à Theresa May à la tête du Royaume-Uni. Dix prétendants au poste, huit hommes et deux femmes, s’affrontent.

    Parmi eux, l’ancien maire de Londres Boris Johnson apparaît favori, du moins chez les militants conservateurs — car ses pairs l’apprécient apparemment un peu moins. En lançant sa campagne, hier, le candidat a assuré qu’il renégocierait l’accord avec l’Union européenne, puisqu’un Brexit sans accord n’est pas une option pour lui.

  • La revanche du jour : les Raptors

    La revanche du jour : les Raptors

    Après avoir laissé aller la victoire aux mains des Warriors de Golden State, lundi, les Raptors de Toronto (qui mènent la série 3-2) ont la possibilité de prendre leur revanche et de tout de même faire l’histoire ce soir.

    Et rebelote : si les Raptors l’emportent, ce sera leur premier titre de champions de la NBA. Autrement dit, il y aura une vraie hystérie dans les rangs de ses partisans, et on peut supposer que dans les rangs de ses joueurs aussi.