Grand format Les photos de la semaine du 2 juin

1 Portsmouth (Royaume-Uni), 5 juin 2019 | De gauche à droite : Philip May, l’époux de la première ministre britannique Theresa May, le président français Emmanuel Macron, la première ministre du Royaume-Uni, Theresa May, le prince Charles, la reine Élisabeth II, le président américain, Donald Trump, la première dame des États-Unis, Melania Trump, le président grec, Prokopis Pavlopoulos, la chancelière allemande, Angela Merkel, le premier ministre néerlandais, Mark Rutte, et le premier ministre du Luxembourg, Xavier Bettel. Toutes ces personnalités politiques étaient présentes aux commémorations du 75e anniversaire du débarquement de Normandie, l’un des tournants de la Deuxième Guerre mondiale. Mandel Ngan Agence France-Presse
2 Colleville-sur-Mer (France), 4 juin 2019 | Des vétérans britanniques de la Deuxième Guerre mondiale ont pris part à une cérémonie commémorative dans le cadre des célébrations du 75e anniversaire du débarquement de Normandie, qui a eu lieu le 6 juin 1944. Jeudi, la France et les États-Unis ont rendu hommage aux vétérans encore en vie. Le président français, Emmanuel Macron, les a décorés de la Légion d’honneur. Des milliers de personnes se sont recueillies dans une cérémonie où le chef d’État français et le président américain, Donald Trump, ont salué les vétérans, qui ont également eu droit à une ovation debout de la part de la foule. Damien Meyer Agence France-Presse
3 Hong Kong (Chine), 4 juin 2019 | Des milliers de personnes ont participé à une veillée aux chandelles en mémoire des événements de la place Tian’anmen. Il y a 30 ans, dans la nuit du 3 au 4 juin 1989, le pouvoir chinois a envoyé une opération militaire de répression contre les protestataires qui le critiquaient. Le bilan officiel de l’opération fait état de 241 morts. L’ambassadeur britannique a toutefois avancé en 2017 que le nombre de victimes était plutôt de 10 000. Kin Cheung Associated Press
4 Londres (Royaume-Uni), 3 juin 2019 | Le président américain, Donald Trump, a entamé une visite d’État de trois jours au Royaume-Uni. Au palais de Buckingham, il a inspecté la garde royale durant une cérémonie de bienvenue. Des coups de canon ont été tirés en son honneur. L’homme à la tête des États-Unis avait recommandé au Royaume-Uni de sortir de l’Union européenne sans accord, et sans payer un sou. En entrevue avec la presse britannique, il avait notamment critiqué les négociations faites par la première ministre Theresa May avec Bruxelles. Mandel Ngan Agence France-Presse
5 Londres (Royaume-Uni), 4 juin 2019 | Des protestataires ont pris part à une manifestation contre la visite d’État du président américain, Donald Trump. L’homme d’affaires avait qualifié le maire de Londres, Sadiq Khan, de « perdant total » (« stone cold loser »), après que ce dernier a dénoncé les honneurs réservés au chef d’État pour sa visite au Royaume-Uni. M. Trump avait ensuite été accueilli par la reine au palais de Buckingham, pour ensuite prendre le thé avec le prince Charles et son épouse. Isabel Infantes Agence France-Presse
6 Pékin (Chine), 5 juin 2019 | Un homme se promène sur un tricycle électrique avec des sacs remplis de marchandises dans les rues de la capitale chinoise. Wang Zhao Agence France-Presse
7 Venise (Italie), 2 juin 2019 | Le navire de croisière MSC Magnifica amarre au large de la place Saint-Marc et de la tour de l’Horloge dans le bassin de Saint-Marc. Un autre bateau, le MSC Opera, avait semé la panique et fait quatre blessés légers. En raison d’une panne de moteur, l’embarcation avait heurté un quai et un bateau touristique en voulant s’amarrer, selon ce qu’on rapporté des autorités portuaires à l’Agence France-Presse. L’incident a ravivé la controverse entourant les risques et dommages pour Venise que peuvent causer les paquebots qui naviguent exceptionnellement près du rivage. Andrea Pattaro Agence France-Presse
8 Cookshire-Eaton (Québec), 4 juin 2019 | En Estrie, une centaine de personnes sont membres de l’Église essénienne chrétienne. La communauté religieuse et la municipalité sont en conflit concernant le paiement de taxes foncières et la construction de certains édifices se trouvant sur des terres en zone agricole. La Commission de protection du territoire agricole du Québec réclame de son côté qu’une vingtaine de bâtiments, incluant des résidences, soient démantelés. L’affaire est actuellement devant les tribunaux. Jacques Nadeau Le Devoir
9 Pyongyang (Corée du Nord), 4 juin 2019 | La première du premier spectacle de masse de l’année en Corée du Nord s’est déroulée lundi soir, sous les yeux de dizaines de milliers de spectateurs, au stade du Premier Mai. La production, intitulée La terre du peuple, qui oeuvrait à la gloire du régime nord-coréen, a cependant déplu au leader Kim Jong-un. Pyongyang a d’ailleurs pris la décision de suspendre temporairement les représentations du spectacle, qui devaient se dérouler jusqu’en octobre. Le leader nord-coréen a « vivement critiqué » les créateurs du spectacle « pour l’esprit erroné de leur création et pour leur attitude de travail irresponsable », d’après l’agence centrale de presse nord-coréenne KCNA. Kim Won Jin Agence France-Presse
10 Sutamarchan (Colombie), 2 juin 2019 | La 10e édition de la bataille de tomates de la municipalité située dans le département de Boyacá a rallié des milliers de personnes dimanche. L’événement, appelé Tomatina, s’inspire de festivités semblables se déroulant en Espagne. Diana Sanchez Agence France-Presse