Certaines indemnités pour les passagers aériens lésés seront en vigueur à l’été

Toronto — Le nouveau Règlement sur la protection des passagers aériens obligera à compter de juillet les compagnies aériennes à indemniser les passagers bloqués sur le tarmac pendant des heures, mais les voyageurs devront attendre Noël avant de pouvoir être indemnisés en cas d’annulation de leur vol. Le ministre des Transports, Marc Garneau, a expliqué vendredi que les règles relatives aux annulations de vols comportent des « exigences plus complexes », qui nécessitent un délai supplémentaire afin que les compagnies aériennes puissent élaborer et mettre en Å « uvre de nouvelles politiques. À compter du 15 juillet, toutefois, les compagnies aériennes devront verser jusqu’à 2400 $ aux passagers refusés à l’embarquement pour des situations relevant de leur seul contrôle — par exemple en cas de surréservations. Les transporteurs devront aussi verser jusqu’à 2100 $ pour des bagages perdus ou endommagés — ce qui est déjà prévu par les règles internationales. Le nouveau Règlement sur la protection des passagers aériens, promis depuis longtemps par le gouvernement libéral, obligera également les compagnies aériennes à fournir aux passagers des cabines bien ventilées, des toilettes fonctionnelles, de la nourriture et de l’eau si l’appareil est longuement cloué au sol.