Feux de forêt en Alberta: les vents continuent d’être favorables

<p>Près de 5000 personnes ont quitté la ville de High Level ainsi que la réserve Bushe River, car les feux se sont approchés tout près du sud de cette communauté qui est situé à environ 750 km au nord-ouest d’Edmonton.</p>
Photo: Twitter @AlbertaWildfire / La Presse canadienne

Près de 5000 personnes ont quitté la ville de High Level ainsi que la réserve Bushe River, car les feux se sont approchés tout près du sud de cette communauté qui est situé à environ 750 km au nord-ouest d’Edmonton.

Des responsables de la lutte contre les incendies en Alberta ont indiqué que les vents continuaient d’être favorables, alors que les sapeurs luttent contre un grand feu de forêt qui s’est approché à quelques kilomètres d’une ville du nord de l’Alberta.

Près de 5000 personnes ont quitté la ville de High Level ainsi que la réserve Bushe River, car les feux se sont approchés tout près du sud de cette communauté qui est situé à environ 750 km au nord-ouest d’Edmonton.

Les vents devraient souffler du sud-est au cours des prochains jours, ce qui pourrait permettre d’éloigner le feu des maisons et des autres bâtiments.

« L’incendie brûle du côté sud-ouest de High Level en direction du nord-ouest », a déclaré mardi Bruce Mayer, sous-ministre adjoint au ministère de l’Agriculture et des forêts.

« Les prévisions pour les prochains jours évoquent des vents forts en rafales qui souffleront du sud-est à l’est et au nord-est, ce qui est favorable. »

Le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney, a déclaré que l’incendie se situait à environ cinq kilomètres de la ville. Les rapports officiels ont indiqué que les flammes étaient plutôt à moins de trois kilomètres.

Jason Kenney a déclaré qu’aucun bâtiment n’avait été endommagé et que l’évacuation de la ville, lundi, s’est déroulée sans incident.

« Je suis heureux de dire que l’évacuation s’est déroulée dans l’ordre et en toute sécurité grâce à la coopération des résidents et des premiers intervenants. »

Des centres d’accueil pour accueillir les évacués ont été mis en place à Slave Lake et à High Prairie.

Les autorités de Slave Lake ont déclaré qu’environ 700 personnes s’étaient inscrites à son centre de réception.

« Il y a eu un flux constant d’évacués pendant la nuit », a déclaré le maire Tyler Warman mardi matin. « Les gens sont très calmes, très patients. »

Le maire Warman a déclaré que des chambres d’hôtel avaient été réservées lundi pour les évacués qui en avaient besoin, mais que mardi, la ville était à court de place.

« Nous travaillons en ce moment avec nos homologues de High Prairie pour voir s’ils peuvent prendre quelques personnes », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse en après-midi.

Tyler Warman, qui était conseiller municipal et pompier lors d’un incendie de forêt qui a détruit des secteurs de Slave Lake, s’est dit heureux que la communauté puisse aider ses voisins.

« Nous avons acquis une tonne d’expérience en 2011 », a-t-il déclaré. « Nous avons partagé beaucoup de connaissances sur la manière d’aider d’autres communautés. »

« Heureusement, nous sommes en mesure de tirer parti de toute cette formation et de toute cette énergie, de toutes ces idées et de toutes ces choses que nous avons apprises. »

Les autres personnes évacuées ont été invitées à s’inscrire auprès de la Croix-Rouge. Ils ont reçu comme indication de se préparer à être absent leur domicile pendant trois jours, alors que le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney, a déclaré qu’ils pourraient être absents jusqu’à cinq jours.