Pour la promotion de la richesse culturelle

Stéphane Gagné Collaboration spéciale
La Société d’histoire Héritage Sutton sonne l’alarme après avoir réalisé un état des lieux des 17 cimetières de la ville.
Photo: Publici-Terre La Société d’histoire Héritage Sutton sonne l’alarme après avoir réalisé un état des lieux des 17 cimetières de la ville.

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

En Estrie, la Ville de Sutton a réalisé un projet qui a permis de valoriser ses 17 cimetières et d’assurer leur préservation à long terme. Avec le soutien de 12 organisations et de 65 citoyens, le projet a mené à la conception d’audioguides et d’un rallye historique, à la création de deux circuits, de panneaux d’interprétation, de contes, de capsules vidéo décrivant le making of et d’une activité de vulgarisation s’adressant aux élèves du primaire. Résultat, la Ville a remporté le prix Culture et développement 2018, catégorie 20 000 habitants et moins.

Début des années 2010, la Société d’histoire Héritage Sutton sonne l’alarme après avoir réalisé un état des lieux des 17 cimetières de la ville. Plusieurs étaient en mauvais état et il y avait urgence d’agir pour préserver ce patrimoine local. Parallèlement à cela, la municipalité réalisait son Cadre de gestion du patrimoine bâti qui recommandait la mise en valeur des neuf hameaux présents sur son territoire (où se trouvent quelques-uns des cimetières).

« On a donc imaginé un projet qui allait permettre de dynamiser l’histoire tout en rapprochant les citoyens de souche et les néoruraux », relate Claudine Filion-Dufresne, agente de développement culturel à Sutton. Ainsi est né Sur les traces des pionniers.

La collaboration de plusieurs organismes a beaucoup aidé à le concrétiser. Par exemple, « la coopérative Audiotopie a contribué à créer deux circuits regroupant les 17 cimetières, et la Maison des arts de la parole a créé des contes et sélectionné les conteurs », illustre Mme Filion-Dufresne.

Le jury a été impressionné par le caractère novateur du projet, la participation d’un grand nombre d’organismes et de citoyens et la façon dont il est parvenu à répondre aux besoins du milieu.

Deux autres lauréats

Dans la catégorie 20 000 à 100 000 habitants, le lauréat est la Ville de Repentigny pour son projet L’été Poitras. Mis sur pied par la Ville, il a consisté à présenter, au centre d’art Diane-Dufresne, une exposition rétrospective sur la carrière du designer Jean-Claude Poitras. Un circuit culturel et commercial a également été créé à cette occasion au coeur de la ville. Le projet a permis d’impliquer les acteurs culturels et économiques de la ville, de montrer l’impact de la culture comme levier de développement et de positionner la ville comme destination culturelle.

Dans la catégorie 100 000 habitants et plus, la Ville de Montréal s’est illustrée avec son projet Un million d’horizons, présenté lors de la célébration de son 375e anniversaire. Projet d’envergure, il a impliqué les maisons de la culture et visait à faire découvrir la richesse et la diversité de la création en arts visuel et numérique à Montréal. Dans les 19 arrondissements de la ville, plus de 50 artistes ont participé à 32 expositions, à 23 projets de médiation culturelle et à des centaines d’ateliers et d’activités de découvertes artistiques.