Retour des ordures à leur expéditeur, le Canada

Ottawa — Le président des Philippines prévient que si le Canada ne récupère pas d’ici une semaine les tonnes d’ordures acheminées à Manille sous des déclarations trompeuses, il retournera lui-même les conteneurs à l’expéditeur. Des médias philippins ont indiqué mardi que Rodrigo Duterte avait menacé de « déclarer la guerre » et de retourner au Canada une centaine de conteneurs remplis de déchets ménagers et électroniques canadiens, qui pourrissent depuis près de six ans dans un port près de Manille. Une entreprise canadienne y avait expédié une centaine de conteneurs de déchets déclarés aux autorités comme des plastiques destinés au recyclage. Ils contenaient plutôt des déchets domestiques divers — notamment des couches pour adultes souillées et des ordures de cuisine.