Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Paris sans Notre-Dame

    Paris sans Notre-Dame

    Le réveil a été, on le présume, difficile aujourd’hui dans la capitale française. En milieu de soirée la veille, la cathédrale Notre-Dame a été la proie d’un violent incendie pendant plusieurs heures. Quelque 400 pompiers ont été dépêchés sur les lieux pour éteindre le feu, sous le regard abattu de plusieurs citoyens et touristes rassemblés. Le feu se serait déclaré vers 19 h (heure locale) près des échafaudages installés sur le toit où d’importants travaux de rénovation étaient en cours — prévus sur une période de vingt ans avec des millions d’euros en jeu.



    Tard dans la nuit, les pompiers ont fait savoir que la structure et les deux tours de ce joyau gothique avaient été épargnés par les flammes, mais que ses vitraux n’étaient désormais plus qu’un souvenir. Tout comme la flèche reconstruite par Viollet-le-Duc en 1843, dont l’effondrement, calcinée, a été relayé sur les télévisions du monde entier. Une enquête doit faire la lumière sur les causes de l’incendie. Un porte-parole des pompiers parisiens a indiqué à la presse que les travaux de rénovation étaient « potentiellement liés ».

     

    « Cette cathédrale, nous la rebâtirons », a promis Emmanuel Macron du parvis de Notre-Dame, ajoutant que « le pire a été évité ». Le président devait fournir une réponse aux gilets jaunes lundi soir, à l’issue de son « grand débat », mais a annulé son allocution. Une série de mesures sociales étaient attendues.

  • Élection en Alberta

    Élection en Alberta

    C’est jour d’élection aujourd’hui en Alberta. Le chef du Parti conservateur uni, Jason Kenney, tentera de ravir le pouvoir à la néodémocrate Rachel Notley, qui occupe le poste de première ministre de la province depuis 2015. Et tout indique que M. Kenney est presque assuré de remporter la victoire. Selon l’agrégateur de sondages de CBC, l’ancien ministre dans le cabinet Harper aurait 99 % de chances d’être élu avec une majorité.

     

    L’économie, sérieusement éprouvée par la chute des prix du pétrole, a été au coeur de la campagne. Le chef conservateur a notamment promis aux Albertains d’annuler la taxe carbone de Mme Notley et d’éliminer le plafond d’émissions de gaz à effet de serre imposé aux sables bitumineux.

  • Rivières sous surveillance

    Rivières sous surveillance

    Plusieurs cours d’eau sont toujours scrutés de près par la Sécurité publique en raison de risques d’inondation. Hier soir, deux inondations moyennes le long de la rivière Chaudière — à la hauteur de Beauceville et de Saint-Joseph — ont été enregistrées.

     

    À Saint-Georges, les dangers d’inondation ont été écartés pour les prochaines heures. Dans la nuit de samedi à dimanche, un embâcle sur la rivière Chaudière près d’un pont de la municipalité et l’augmentation du niveau de la nappe phréatique avaient provoqué des inondations de sous-sols. De façon générale, les importantes quantités de pluie redoutées dimanche dans plusieurs régions du Québec à l’approche d’un système dépressionnaire ont fait plus de peur que de mal.