Grand format Les photos de la semaine du 8 avril

1 Montréal, 7 avril 2019 | Une kippa, un hidjab, un turban — ou rien du tout — sur la tête, des milliers de manifestants ont signifié leur opposition au projet de loi sur la laïcité du gouvernement de François Legault à Montréal, dimanche. Le rassemblement était l’initiative du Collectif canadien anti-islamophobie, dirigé par l’imam Adil Charkaoui. Rencontrée par «Le Devoir» dans le cortège, Shauna Fine, une enseignante à la maternelle dans une école publique, a expliqué avoir recommencé à porter une étoile de David depuis le début du récent épisode sur la laïcité qui anime le Québec. « Dans ma classe, il y a des enfants de différentes communautés. Il faut que les enseignants soient représentatifs des enfants qui sont dans leur classe », a-t-elle fait valoir. Jacques Nadeau Le Devoir
2 10 avril 2019 | Grâce à un effort titanesque, des astrophysiciens sont arrivés à tracer la silhouette d’un monstre. Mercredi, les chercheurs de la collaboration Event Horizon Telescope ont révélé au monde la première image directe d’un trou noir, captée grâce au croisement des signaux recueillis par huit radiotélescopes. Il aura fallu deux ans aux 200 chercheurs pour assembler le cliché à partir des observations faites du 5 au 11 avril 2017. Les trous noirs « font tout au plus quelques fois la taille de notre système solaire. Il nous fallait donc un télescope capable de fournir des images d’une très grande précision, qui permettrait, par exemple, de lire un journal à New York depuis un café à Paris », a expliqué au Devoir Daryl Haggard, une professeure de l’Université McGill impliquée dans la découverte. Event Horizon Telescope
3 Hyderabad (Inde), 11 avril 2019 | Un doigt taché d’encre pour prouver qu’elle a voté, cette femme transperce le regard du photographe. Un humain sur huit est convié aux élections législatives indiennes qui ont débuté jeudi. Le scrutin se promènera d’une région à l’autre sur une période de six semaines, les élections ne pouvant être réalisées en une seule et même journée pour des raisons logistiques. S’y affrontent le dauphin Rahul Gandhi, du mythique Congrès national indien (centre gauche), se réclamant le défenseur de la laïcité et de la justice sociale, et le premier ministre sortant, Narendra Modi, du Bharatiya Janata Party (droite), un parti nationaliste hindou. Noah Seelam Agence France-Presse
4 Bois-des-Filion, 9 avril 2019 | Lundi, entre 15 et 20 mm de pluie verglaçante ont enrobé arbres, branches et autres rameaux dans la couronne nord de Montréal. La végétation, encore davantage alourdie par la neige tombée le lendemain, a provoqué des centaines de bris dans le réseau électrique, nécessitant le travail de 500 équipes de techniciens d’Hydro-Québec. Des milliers d’abonnés ont manqué de courant pour une ou deux nuits ; certains pour même trois nuits. Guillaume Levasseur Le Devoir
5 Alger (Algérie), 10 avril 2019 | En Algérie, l’affrontement entre l’État et le peuple persiste, malgré le départ du président déchu Abdelaziz Bouteflika et la promesse du gouvernement de transition de tenir des élections transparentes. Cette vieille dame ne se gêne d’ailleurs pas pour dire ce qu’elle pense à un membre des forces de sécurité encadrant une manifestation. Mercredi, le président algérien par intérim, Abdelkader Bensalah, a fixé les présidentielles au 4 juillet. Même s’il ne peut se présenter à ce scrutin, la présence de M. Bensalah à la tête de l’État irrite les contestataires, qui le considèrent comme trop proche du clan Bouteflika. Ryad Kramdi Agence France-Presse
6 Montréal, 6 avril 2019 | Âgé d’à peine 20 ans, Ryan Poehling a réalisé une entrée fracassante dans la Ligue nationale de hockey en réalisant un tour du chapeau en plus d’inscrire le but gagnant en fusillade lors du dernier match de la saison du Canadien de Montréal. Seule déception : la victoire de 6-5 contre les Maple Leafs de Toronto, samedi soir, ne pouvait absolument rien faire contre l’élimination de l’équipe des séries éliminatoires… Le sort du bleu-blanc-rouge avait été réglé la veille quand les Blue Jackets de Columbus avaient gagné leur match contre les Rangers de New York. À l’année prochaine ! Graham Hughes La Presse canadienne
7 Tel-Aviv (Israël), 10 avril 2019 | Au coeur de la nuit, mercredi, Benjamin Nétanyahou et son épouse, Sara, devaient pousser un soupir de soulagement. Au terme d’une élection très serrée, M. Nétanyahou proclamait sa victoire — après que son opposant Benny Gantz eut fait de même un peu plus tôt. À ses partisans, « Bibi » déclarait : « Le peuple d’Israël m’a accordé sa confiance pour la cinquième fois, et une confiance plus grande encore. » Le Likoud, son parti, et le Bleu-blanc de M. Gantz ont finalement tous deux obtenu 35 sièges, mais les alliances politiques du premier ministre sortant devraient lui permettre de former un gouvernement de coalition. Thomas Coex Agence France-Presse
8 Khartoum (Soudan), 11 avril 2019 | Un baiser. Des lèvres d’un manifestant antirégime à la tête d’un soldat, il célèbre la chute président soudanais Omar el-Béchir, jeudi. Ce sont les militaires qui ont renversé le chef d’État âgé de 75 ans et en poste depuis trente ans, dont le règne était contesté par la rue de manière inédite depuis la fin de l’année dernière, quand le gouvernement avait annoncé la hausse du prix du pain. M. Béchir était visé depuis 2009 par la Cour pénale internationale pour des « crimes de guerre et contre l’humanité » commis pendant la guerre du Darfour. Selon l’ONU, ce conflit a fait plus de 300 000 morts et 2,5 millions de déplacés. Agence France-Presse
9 Londres (Royaume-Uni), 11 avril 2019 | Cloîtré depuis 2012 dans l’ambassade équatorienne à Londres, Julian Assange en est finalement sorti cette semaine — pour être aussitôt arrêté par la police britannique et mis en détention. Il n’était plus bienvenu dans la résidence diplomatique en raison de son « comportement impoli et agressif » et de ses déclarations « hostiles et menaçantes à l’endroit de l’Équateur », selon le nouveau président du pays sud-américain, Lenín Moreno. L’Australien de 47 ans fera maintenant face à une demande d’extradition vers les États-Unis pour avoir révélé des secrets nationaux par le biais de WikiLeaks. Victoria Jones/PA via AP
10 Susangerd (Iran), 9 avril 2019 | L’Iran, un pays généralement sec, est touché depuis trois semaines par des pluies torrentielles. À Ahvaz, dans le sud-ouest du pays, 60 000 personnes ont été visées par un ordre d’évacuation, mercredi. Toutefois, plusieurs d’entre elles ne veulent pas quitter leur demeure. « Nous ne pouvons pas évacuer nos maisons. Dans chaque foyer il y a au moins trois enfants et nous avons beaucoup de bétail, des buffles, des meubles », déclarait à l’AFP un agriculteur souhaitant rester anonyme. Selon les autorités iraniennes, les inondations ont déjà fait 70 morts. Atta Kenare Agence France-Presse
11 Montréal, 9 avril 2019 | Magda Fusaro est rectrice de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) depuis janvier 2018. Pour les cinquante ans de l’institution, elle ne souhaite pas que l’UQAM renie ses racines d’engagement social et de contestation, mais enjoint tout de même aux étudiants qui font la grève pour obtenir la rémunération des stages de rentrer en classe. La raison invoquée : s’assurer que leur session n’est pas annulée. « Nous devons garantir la qualité de la formation. Ultimement, il faut les faire, ces heures », disait la rectrice en entrevue. Jacques Nadeau Le Devoir
12 Kigali (Rwanda), 7 avril 2019 | Vingt-cinq ans après le début du génocide, les Rwandais espèrent maintenant tourner cette page sombre de leur histoire et passer le flambeau à la jeunesse. Dimanche, dans une cérémonie au stade Amahoro (« paix » en langue kinyarwanda), des dignitaires ont symboliquement allumé des bougies tenues par des membres de la nouvelle génération. C’est dans ce même stade que, en 1994, des milliers de Tutsis s’étaient réfugiés sous la protection de l’ONU pour éviter de trouver la mort dans le massacre. « Le Rwanda est redevenu une famille », a déclaré lors de l’hommage le président Paul Kagame, qui tient le pays d’une solide emprise depuis qu’il a mené le renversement du régime génocidaire il y a un quart de siècle. Yasuyoshi Chiba Agence France-Presse
13 Lilongwe (Malawi), 7 avril 2019 | Les élections générales au Malawi, un petit pays enclavé entre la Tanzanie, la Zambie et le Mozambique, auront lieu le 21 mai prochain. En vue de l’exercice, le Parti démocrate-progressiste a lancé sa campagne électorale en grande pompe — et tout en bleu — dans la capitale, Lilongwe. Le président du pays depuis 2014, Bingu wa Mutharika, appartient à ce parti. Sa tentative de réélection le fera affronter son propre député. Saulos Chilima. Amos Gumulira Agence France-Presse