Le cégep de Saint-Hyacinthe évacué à la suite d’un appel menaçant

<p>Les policiers étaient toujours à mener des vérifications en début d’après-midi mercredi.</p>
Photo: Olivier Zuida Archives Le Devoir

Les policiers étaient toujours à mener des vérifications en début d’après-midi mercredi.

Le cégep de Saint-Hyacinthe, en Montérégie, a été évacué mercredi à la suite d’un appel menaçant.

L’appel a été logé dans l’avant-midi, alors que les activités de l’institution collégiale étaient en cours.

Le cégep accueille 4500 étudiants et compte environ 1000 employés, mais on ne sait pas combien de personnes se trouvaient à l’intérieur à ce moment.

Les policiers étaient toujours à mener des vérifications en début d’après-midi mercredi.

Parallèlement, d’autres policiers font enquête afin de tenter de retracer l’origine de l’appel.

Loger un appel de ce type est un acte criminel.