L'entreprise Mahée Parfums poursuivie pour défaut de paiement

Selon la poursuite déposée par la Banque de développement du Canada, celle-ci a prêté 300 000?$ à l’entreprise Mahée Parfums, sans recevoir aucun remboursement depuis plusieurs mois.
Photo: Page Facebook Mahée Inc. Selon la poursuite déposée par la Banque de développement du Canada, celle-ci a prêté 300 000?$ à l’entreprise Mahée Parfums, sans recevoir aucun remboursement depuis plusieurs mois.

L’actrice et femme d’affaires Mahée Paiement est en défaut de paiement envers la Banque de développement du Canada (BDC), qui lui a fait deux prêts pour son entreprise de mode et de cosmétiques Mahée Parfums.

La BDC a déposé une poursuite en Cour supérieure pour récupérer une somme de 183 360 $.

Selon la requête, la BDC a prêté 300 000 $ à l’entreprise Mahée Parfums, sans recevoir aucun remboursement depuis plusieurs mois.

« Mahée Parfums inc. a cessé tout paiement à [la Banque de développement du Canada] depuis plusieurs mois », peut-on lire dans le document déposé au Palais de justice de Montréal.

Mme Paiement et son ex-conjoint, Jean-François Dumaresq-Comeau, ont cessé de rembourser deux prêts obtenus en 2013, affirme la banque destinée aux entrepreneurs, qui est une société d’État fédérale. L’emprunt devait servir à Mahée Parfums inc., une entreprise de mode et de cosmétiques fondée en 2009 par Mme Paiement. Une boutique a d’ailleurs pignon sur rue au Quartier DIX30 de Brossard, où on retrouve sa collection de parfums, des bijoux et des sacs à main. La requête devrait être entendue par un juge dans les prochaines semaines.