Centre de la francophonie des Amériques: un français bien vivant, du Canada à l’Amérique latine

Martine Letarte Collaboration spéciale
Le français est très présent aussi dans les Caraïbes en raison du mouvement de colonisation français dans les départements et régions d'outre-mer que sont la Martinique et la Guadeloupe, puis les collectivités d'outre-mer que sont Saint-Martin (notre photo) et Saint-Barthélémy.
Photo: iStock Le français est très présent aussi dans les Caraïbes en raison du mouvement de colonisation français dans les départements et régions d'outre-mer que sont la Martinique et la Guadeloupe, puis les collectivités d'outre-mer que sont Saint-Martin (notre photo) et Saint-Barthélémy.

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Le Centre de la francophonie des Amériques, situé à Québec, constate la vitalité de la langue française et même, parfois, un regain d’intérêt à son égard dans différentes régions.

Le documentaire Zachary Richard, toujours batailleur explore la résistance acadienne à travers l’histoire sur les lieux où ont vécu ses ancêtres, de la Nouvelle-Écosse en passant par l’Île-du-Prince-Édouard, le Nouveau-Brunswick et la Louisiane.

« Le français aurait pu disparaître en Louisiane et, d’ailleurs, il a déjà été interdit de le parler, mais on voit actuellement que la communauté franco-louisianaise retrouve sa fierté et le besoin d’affirmer sa langue et sa culture », indique Johanne Whittom, présidente-directrice générale du Centre de la francophonie des Amériques, qui a pour mission de renforcer les relations entre francophones et francophiles à travers les Amériques.

Plusieurs initiatives politiques ont été réalisées en Louisiane pour assurer les droits des francophones, notamment l’obligation des commissions scolaires de créer un programme d’immersion lorsque les parents de 25 enfants en font la demande. Des mesures ont aussi été prises pour éliminer les listes d’attente.

En devenant membre du Centre de la francophonie des Amériques, ce qui est gratuit, on a accès à ce film et à d’autres, de même qu’à une trentaine de livres numériques d’auteurs francophones des Amériques. Si on s’abonne aussi à la bibliothèque, on a accès à 12 000 livres, allant du roman au livre de cuisine, sans oublier la bande dessinée et le livre historique.

« Nous souhaitons rejoindre le plus de francophones et de francophiles sur l’ensemble des Amériques par nos différents programmes et activités », explique Johanne Whittom.

Par exemple, pendant le Mois de la Francophonie tenu cette année au Centre sur le thème « Ensemble pour une francophonie solidaire dans les Amériques », plusieurs activités sont organisées, comme le concours « Slame tes accents » à travers les Amériques. Quelques rendez-vous littéraires sont aussi organisés, comme celui avec Kim Thùy et les étudiants de l’Université nationale autonome du Mexique le 27 mars, par vidéoconférence.

Des francophones et des francophiles dans des endroits étonnants

Des étudiants qui parlent français au Mexique ? Tout à fait ! Le français est très présent aussi dans les Caraïbes en raison du mouvement de colonisation français dans les départements et régions d’outre-mer que sont la Martinique et la Guadeloupe, puis les collectivités d’outre-mer que sont Saint-Martin et Saint-Barthélémy.

33 millions
C'est le nombre de locuteurs du français qu'on retrouve dans l'ensemble des Amériques.

Sans oublier Haïti, bien sûr. « Nos membres viennent d’ailleurs en grande partie du Canada et d’Haïti, même si nous en avons vraiment partout dans les Amériques, continents qui comptent 33 millions de locuteurs francophones, précise Johanne Whittom. D’ailleurs, c’est méconnu, mais plusieurs pays enseignent le français dans le système d’éducation publique, comme le Costa Rica et la République dominicaine. »

Les livres numériques en français du Centre de la francophonie des Amériques peuvent d’ailleurs apporter une grande aide aux apprenants.

« Grâce à la technologie, nous arrivons à soutenir l’enseignement du français, alors que les outils pédagogiques dans la langue de Molière sont rares dans bien des régions des Amériques, note Johanne Whittom. Nous avons même des clubs de lecture dans des écoles membres de notre bibliothèque, qui réservent des livres gratuitement pour leurs élèves. »

D’après le Centre de la francophonie des Amériques, parmi les apprenants français dans les Amériques, 54 % proviennent du Canada, 30 % des Caraïbes, 8 % des États-Unis, 7 % de l’Amérique du Sud et 1 % de l’Amérique centrale.

Les francophones sont aussi très présents aux États-Unis, à l’extérieur de la Louisiane. Le Centre précise qu’on en compte plus d’un million en Californie, dont près de 100 000 dans la Silicon Valley, où se trouve une forte concentration d’entreprises en technologies numériques.

La Floride est aussi un lieu important pour la francophonie avec plus de 200 000 immigrants francophones en provenance du Canada, plusieurs centaines de milliers d’Haïtiens et près de 50 000 Français.