L’abbé Brian Boucher plaide coupable à l’ouverture de son procès

L’abbé Brian Boucher a finalement renoncé à subir un deuxième procès, plaidant coupable lundi à deux accusations de contact sexuel avec un mineur et d’incitation à des contacts sexuels avec un mineur. Le plaidoyer, survenu dès l’ouverture de procès, fait suite à un verdict de culpabilité prononcé il y a deux semaines à l’endroit du prêtre au palais de justice de Montréal, alors que Brian Boucher avait été reconnu coupable d’accusations similaires à l’endroit d’un autre garçon de moins de 16 ans. Dans le premier cas, les événements étaient survenus entre 2008 et 2011. Dans le deuxième cas, les événements étaient survenus de 1995 à 1999.