Données personnelles: Google, premier géant Internet épinglé dans l’UE

Paris — Le géant américain Google a reçu lundi une amende record de 50 millions d’euros (75 millions de dollars) infligée par l’autorité française chargée de la protection des données privées, qui estime insuffisante l’information sur l’exploitation des données personnelles de ses utilisateurs. C’est la première fois qu’un géant d’Internet se fait ainsi rattraper par un régulateur de l’Union européenne, en l’occurrence la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), le « gendarme » français des données personnelles. La CNIL a utilisé les nouvelles armes prévues par l’UE pour protéger les données relatives à ses citoyens dans son règlement européen sur la protection des données, entré en vigueur le 25 mai.