Quoi surveiller cette fin de semaine?

  • 22 jours de «shutdown», un record

    22 jours de «shutdown», un record

    Avec 22 jours au compteur samedi, la paralysie administrative aux États-Unis devient la plus longue de l'histoire du pays — dépassant le record de 21 jours du shutdown sous la présidence de Bill Clinton en 1995-1996. Ce n'est pas vraiment une surprise: Donald Trump avait déjà annoncé qu'il était prêt à ce que la paralysie dure longtemps: des semaines, des mois, voire des années. 

    Le président américain tient mordicus à financer son idée de mur à la frontière avec le Mexique, dont le coût est évalué à 5,7 milliards. Comme le Congrès a ajourné ses travaux vendredi, les négociations doivent reprendre lundi — si elles reprennent, puisqu'elles sont pour l'heure au point mort.

  • Acte IX pour les gilets jaunes

    Acte IX pour les gilets jaunes

    Deux mois après le début du mouvement des gilets jaunes en France, c'est l'heure de l'acte IX samedi — et les autorités françaises redoutent un regain de mobilisation. Emmanuel Macron, qui fait face à la pire crise depuis le début de son mandat, a même annulé sa participation au Forum économique de Davos en raison de la fronde.

    Cette fois-ci, les manifestants devraient se concentrer sur Paris et Bourges, une ville du centre de la France. Selon la police nationale, qui compte déployer quelque 80 000 policiers et gendarmes dans tout le pays, le niveau de mobilisation pourrait encore grimper par rapport à la semaine dernière, où 50 000 personnes avaient manifesté dans les principales villes de France.

  • Contestation des résultats en RDC

    Contestation des résultats en RDC

    La saga des élections présidentielles en République démocratique du Congo se poursuit. Le candidat de l'opposition Martin Fayulu, déclaré perdant avec 34,8% des voix (contre 38,57% des voix pour Félix Tshisekedi, déclaré président), compte demander samedi un dépouillement judiciaire à la Cour constitutionnelle.

    Alors que les résultats des élections législatives, eux, se font toujours attendre, Martin Fayulu a revendiqué vendredi la victoire avec 61% des suffrages. La situation reste à clarifier: de nombreux doutes ont été émis depuis l'annonce des résultats, jeudi — même la France a annoncé qu'ils n'étaient pas « conformes ». 

  • L'anecdote du jour: «No Pants Subway Ride»

    L'anecdote du jour: «No Pants Subway Ride»

    Ouvrez l'œil dans le métro de Montréal dimanche, et même dans celui de New York ou de Toronto si vous y êtes: c'est jour annuel de voyage « sans pantalon », c'est-à-dire avec n'importe quel autre vêtement sauf celui-là. Comme il fera froid durant la fin de semaine, on vous suggère toutefois, si vous participez, de ne pas sortir à l'air libre ainsi déshabillé.

    Chaque année, le groupe d'improvisation Improv Everywhere organise ce rassemblement ludique un peu tiré par les cheveux dans plusieurs villes du monde. Dimanche, 24 villes d'Amérique du Nord et d'Europe — avec une exception lointaine, Brisbane — participent au « No Pants Subway Ride ».

  • Dans le rétroviseur: le séisme en Haïti

    Dans le rétroviseur: le séisme en Haïti

    Il y a neuf ans samedi, Haïti était ébranlée par un terrible séisme de 7,0 sur l'échelle de Richter qui fera 230 000 morts et quelque 300 000 blessés. La capitale Port-au-Prince, à une vingtaine de kilomètres de l'épicentre, sera durement touchée. Encore aujourd'hui, le petit pays des Caraïbes — régulièrement frappé par de maintes catastrophes — se remet du choc.

    En mémoire aux victimes, la Maison d'Haïti tient une cérémonie en après-midi samedi, comme chaque année depuis 2011.