Trois morts dans un accident d’autobus à Ottawa

L’autobus à impériale a percuté un abribus vendredi après-midi dans la capitale nationale.
Photo: Justin Tang La Presse canadienne L’autobus à impériale a percuté un abribus vendredi après-midi dans la capitale nationale.

Trois personnes ont été tuées et 23 autres ont été blessées, vendredi, à Ottawa, lorsqu’un autobus à impériale a heurté un abribus.

L’accident s’est produit à 15 h 50, en pleine heure de pointe du vendredi, à la gare de Westboro, en banlieue ouest d’Ottawa. L’autobus se dirigeait vers la banlieue de Kanata, a relaté le maire d’Ottawa Jim Watson en conférence de presse en soirée.

Deux des victimes étaient dans l’autobus, l’autre était dans l’abribus.

Le centre de traumatologie de l’hôpital d’Ottawa disait avoir reçu neuf patients « dans un état grave ».

Les photos publiées sur Twitter montrent d’importants dégâts à l’avant de l’imposant véhicule de tourisme, le toit de l’abribus bien encastré dans le deuxième étage de l’autobus à impériale.

« La plupart des blessures graves sont survenues sur le côté supérieur droit de l’autobus », a affirmé le chef de la police d’Ottawa, Charles Bordeleau qui a offert ses condoléances aux familles des victimes au nom de tous les services d’urgence.

La police enquête toujours sur la cause de l’accident. La chauffeuse d’autobus a été arrêtée sur place et elle a été interrogée par les enquêteurs, a ajouté M. Bordeleau.

Elle a été relâchée en fin de soirée. Elle ne fait face à aucune accusation pour l’instant.

Longue enquête

Le chef de police a refusé d’en dire plus sur les raisons de l’arrestation de la chauffeuse. Il s’est contenté de répéter que les policiers avaient observé des choses qui nécessitaient d’emmener la femme au poste.

« Ce sera une longue enquête », a-t-il prévenu. Il a précisé que l’enquête allait se poursuivre toute la nuit et une partie de la journée de samedi.

Le chef du service ambulancier, Myles Cassidy, a confirmé le transport de 25 personnes à l’hôpital. Ce qui laisse croire que l’une des victimes n’aurait pas pu être ranimée sur place et que les deux autres ont rendu l’âme à l’hôpital.

L’accident a provoqué un important embouteillage alors que les équipes d’urgence se rendaient sur les lieux. La police exhortait les résidants à éviter le secteur, et les autobus de la société OC Transpo ont été déroutés.

Les réactions ont afflué sur les réseaux sociaux dans la foulée du drame.

« Je présente mes plus sincères condoléances aux familles des victimes et à toutes les personnes touchées par le tragique accident d’autobus survenu aujourd’hui à Ottawa. Merci aux premiers intervenants qui se sont précipités pour porter secours. Nous suivons la situation de près », a déclaré sur Twitter le premier ministre Justin Trudeau.

 

 

« Je suis dévasté d’apprendre que certains ont perdu la vie ou ont été blessés après l’horrible collision d’autobus à la gare de Westboro à Ottawa. Mes pensées vont aux victimes et à leurs familles ce soir. Merci aux premiers répondants qui travaillent à aider ceux qui sont affectés », a écrit le premier ministre ontarien Doug Ford.

En 2013, un autobus d’Ottawa était entré en collision avec un train de Via Rail dans la banlieue de Barrhaven ; l’accident avait fait six morts.