Les photos de la semaine du 9 décembre

1 Strasbourg (France), 11 décembre 2018 | Des coups de feu ont éclaté mardi soir en plein centre-ville de Strasbourg, aux abords du célèbre Marché de Noël qui attire chaque année deux millions de touristes. Selon le dernier bilan, quatre personnes sont tombées sous les balles du tireur et douze autres ont été blessées. Dans les heures suivantes, les forces de l’ordre ont patrouillé dans les rues désertes de la ville à la recherche de Cherif Chekatt, l’auteur présumé de la fusillade, qui a été abattu par la police jeudi soir.  Sébastien Bozon Agence France-Presse
2 Montréal, 12 décembre 2018 | L’affaire Gilbert Rozon sera portée au criminel. L’ex-propriétaire de Juste pour rire avait été accusé d’agressions sexuelles par 14 femmes il y a plus d’un an. Le directeur des poursuites criminelles et pénales a annoncé mercredi en matinée qu’il avait retenu le dossier d’une seule d’entre elles, déposant des accusations de viol et d’attentat à la pudeur contre M. Rozon pour des actes qui auraient été commis il y a 39 ans, alors que celui-ci était âgé de 24 ans. « Je vais continuer à me défendre devant la justice et réserve tout commentaire pour cette instance », a fait valoir par écrit M. Rozon. Il devrait comparaître le 22 janvier au Palais de justice de Montréal. Jacques Nadeau Archives Le Devoir
3 Montréal, 9 décembre 2018 | En marge de l'affaire Rozon, la communauté de l'humour s’est réunie dimanche pour la 20e édition du gala Les Olivier. L’humoriste François Bellefeuille, qui partait favori avec pas moins de cinq nominations, est reparti avec trois statuettes, dont le très convoité Olivier de l’année. L’an dernier, l’humoriste avait défrayé la chronique en vendant son trophée aux enchères pour amasser des fonds pour les victimes d’agression sexuelle.  Valérian Mazataud Le Devoir
4 Montréal, 11 décembre 2018 | Le chat Métisse a pu observer beaucoup de va-et-vient au Chercheur de trésors cette semaine. Après avoir fait le bonheur des collectionneurs de livres anciens et rares pendant quatre décennies, la librairie de la rue Ontario fermera ses portes d'ici la fin du mois de décembre. C'est Hélène Piché, qui a repris la barre du commerce après le décès subit de son mari Richard Gingras l'an dernier, qui en a fait l'annonce.  Valérian Mazataud Le Devoir
5 Montréal, 12 décembre 2018 | Le célèbre conteur de Saint-Élie-de-Caxton, Fred Pellerin, est monté sur la scène de la Maison symphonique de Montréal mercredi pour présenter son nouveau spectacle Les jours de la semelle en collaboration avec l’OSM. Quelques heures avant la représentation, l'artiste, qui ne fait rien comme les autres, a reçu un billet platine pour avoir réussi à écouler 100 000 billets de son plus récent spectacle de contes Un village en trois dés. Marie-France Coallier Le Devoir
6 Londres (Royaume-Uni), 12 décembre 2018 | On le savait déjà, sortir le Royaume-Uni de l’Union européenne ne sera pas une partie facile. Mais la première ministre britannique, Theresa May, a encore réussi son pari jeudi en remportant par une faible marge le vote de confiance demandé contre elle par son parti. Sous le feu des conservateurs pro-Brexit, qui considèrent que son plan de séparation ne va pas assez loin, comme des élus britanniques opposés au Brexit, Mme May a annoncé lundi qu’elle reportait le vote sur l’accord prévu mardi au 21 janvier. Elle a aussi réitéré qu’elle planifie de quitter ses fonctions avant les prochaines législatives en 2022 au Royaume-Uni. Tolga Akmen Agence France-Presse
7 Montréal, 8 décembre 2018 | La transition vers le numérique est difficile pour plusieurs artistes québécois. Avec les baisses dans les ventes de disques et l’arrivée du streaming, faire bande à part serait-il la solution ? Le musicien Jérôme Minière a décidé, à 46 ans et après une douzaine d’albums, de quitter la maison de disques La Tribu pour publier seul son nouvel album Dans la forêt numérique. « Je me demandais si j’avais le droit, moi, de prendre le maquis et de sortir un disque tout numérique, en autoproduction », a-t-il raconté à notre journaliste Philippe Papineau. Un pari risqué ancré dans les problèmes du présent. Valérian Mazataud Le Devoir
8 New York (États-Unis), 12 décembre 2018 | L’ex-avocat du président américain Donald Trump a été condamné à trois ans de prison et à une amende de 100 000 $ mercredi. Dernière prise de l’enquête du procureur spécial Robert Mueller, qui enquête sur une possible collusion entre l’entourage de M. Trump et la Russie, Michael Cohen a reconnu avoir organisé un paiement de 280 000 $ pour acheter le silence de deux femmes, Stormy Daniels et Karen McDougal, qui menaçaient de dévoiler leur liaison avec l’homme le plus puissant du monde lors de la campagne présidentielle de 2016. Il a aussi avoué avoir minimisé devant le Congrès les liens entre le président et Moscou. M. Trump a déclaré jeudi n’avoir « jamais demandé » à son ex-avocat d’enfreindre la loi. M. Cohen a pourtant assuré au juge qu’il croyait que c’était son « devoir » de couvrir les « sales coups » du président.  Corey Sipkin Agence France-Presse
9 Montabon (France), 10 décembre 2018 | Emmanuel Macron s’est adressé aux Français lundi pour tenter de calmer la crise des gilets jaunes qui manifestent maintenant depuis plus d’un mois. Les promesses du président, qui visent à augmenter le pouvoir d’achat des Français, principale préoccupation du mouvement, sont nombreuses : hausse du salaire minimum de 100 euros par mois, encouragements pour les « employeurs qui le peuvent » à verser des primes de fin d’année, défiscalisation des heures supplémentaires travaillées et exemption de hausses d’impôt aux retraités ayant un revenu de moins de 2000 euros par mois. Ces promesses suffiront-elles à apaiser le mouvement ? Il y a un profond sentiment « d’injustice sociale » en France, disait au Devoir lundi Caroline Patsias, professeure de sciences politiques à l’Université du Québec à Montréal. Jean-François Monier Agence France-Presse
10 El Poblado (Colombie), 9 décembre 2018 | Les habitants du village d’El Poblado, en Colombie, se sont regroupés dimanche pour rendre un dernier hommage au leader indigène Edwin Dagua de la réserve Huellas, tué par balle vendredi dernier. Le leader avait déclaré précédemment avoir reçu des menaces de mort. Depuis le début de l’année, 230 défenseurs des droits de la personne et de l’environnement ont été assassinés en Colombie.  Luis Robayo Agence France-Presse