Quoi surveiller cette fin de semaine?

  • Périls jaunes

    Périls jaunes

    La colère gronde. La nouvelle jacquerie jaune monte samedi à l’assaut de la capitale et des villes de France. Reste à voir si la force restera « à la loi », comme le prophétisait le ministre de l’Intérieur à quelques heures du début des grandes manifestations de protestation.
     
    L’État déploiera un dispositif sécuritaire fort de 89 000 policiers appuyés par des véhicules blindés aux endroits névralgiques, comme les Champs-Élysées. Le gouvernement a manifesté sa grande inquiétude face à ce qui est décrit comme un risque insurrectionnel, peut-être aussi pour tenter de décourager les rassemblements.
     
    Chose certaine, la volte-face du gouvernement sur la fiscalité du carburant, source de la colère, n’a pas permis d’apaiser le mouvement populaire en développement croissant, hors des cadres institutionnels habituels. Le président Emmanuel Macron concentre maintenant les frustrations. Il n’avait pas l’intention de s’exprimer avant les manifs pour ne pas « mettre de l’huile sur le feu ».

  • QS en CN

    QS en CN

    Les solidaires se ressoudent ce week-end. Ils sont plus de 3000 réunis en Conseil national depuis vendredi soir et jusqu’à dimanche au collège Maisonneuve de Montréal.
     
    Il s’agit du premier rassemblement des membres influents depuis le scrutin général d’octobre. Les troupes sont galvanisées par l’élection de dix députés, qui entendent se transformer en « solution de rechange » des caquistes, notamment sur la question des changements climatiques.

  • Africa Museum

    Africa Museum

    Alors que la France commence à restituer à ses anciennes colonies des oeuvres d’art africain, la Belgique inaugure officiellement ce week-end l’Africa Museum consacré aux trésors en provenance du Congo, du Rwanda et du Burundi. L’établissement de la ville de Tervuren est né d’une transformation profonde du Musée royal de l’Afrique centrale. Le défunt concentré de propagande raciste comprenait à son ouverture, en 1897, un tristement célèbre « zoo humain » exhibant 200 Congolais.
     
    Le directeur du musée revu et corrigé, Guido Gryseels, en a parlé à la RTBF comme d’« un nouveau cadre physique mais aussi mental ». Les expositions veulent dorénavant poser un regard critique sur la colonisation, décrite comme « un système basé sur l’oppression militaire, un gouvernement raciste, une entreprise capitaliste fondée sur l’exploitation des ressources naturelles et humaines ».
     
    L’Africa Museum se dit aussi prêt à engager une réflexion sur la restitution des oeuvres aux pays africains. Le directeur se dit d’accord pour lancer un inventaire précis de leur provenance et de leur mode d’acquisition.

  • Soccer en plan

    Soccer en plan

    Gros week-end pour les fans du ballon rond. Manchester City affronte samedi Chelsea dans un match majeur de la course au titre d’Angleterre.
     

    Le lendemain, à Madrid, deux grands rivaux argentins, River Plate et Boca Juniors, se retrouvent pour la finale de la Copa Libertadores. Le match est disputé deux semaines après des affrontements qui ont empêché de le présenter à Buenos Aires.