En bref: Un chalutier portugais regagne son pays

Un des chalutiers portugais arraisonnés la semaine dernière par le Canada dans les eaux internationales au large de Terre-Neuve et accusés de pratiquer une pêche illégale était en route hier pour le Portugal après une intervention de la Commission européenne.

Les autorités canadiennes accusent le chalutier portugais Brites d'avoir largué un filet juste avant que les inspecteurs canadiens ne montent à son bord. Ce filet a été récupéré vendredi par 1000 mètres de fond sur la zone du Queue du Grand Banc et a été ramené au port de Saint-Jean de Terre-Neuve samedi matin. Ce chalut «était rempli de poissons fraîchement capturés, dont 64% appartenaient à des espèces protégées par un moratoire», avait dit samedi le ministre canadien des Pêches et des Océans, Geoff Regan.