Quoi surveiller pendant la fin de semaine?

  • Manifs francos

    Manifs francos

    Les Franco-Ontariens manifestent contre la décision du gouvernement de Doug Ford d'éliminer le Commissariat aux services en français et de mettre fin au projet d’université francophone à Toronto. Quatre rassemblements sont appelés à Ottawa, le principal devant le monument des droits de la personne. Quatre autres manifs auront lieu à Toronto, dont une devant le bureau du premier ministre. 


    Une quarantaine de manifestations locales sont également au programme, de 13h à 15h, souvent devant des bureaux de députés. Une des plus suivies se déroulera devant les bureaux de Caroline Mulroney, ministre des Affaires francophones. Elle semble avoir énormément perdu dans cette affaire très mal menée, dont peut-être son rêve de devenir un jour première ministre de sa province ou même du pays, comme son père, Brian Mulroney. 

  • Manifs jaunes

    Manifs jaunes

    Les gilets jaunes sont de retour dans la capitale française après une journée d'affrontements violents à Bruxelles. Les commerçants des Champs-Élysées ont barricadé leurs établissements parce qu'une manifestation au même endroit a tourné à l'affrontement samedi dernier


    Des dizaines de personnes ont été arrêtées dans la capitale européenne après le chaos provoqué par des barricades dressées sur certaines grandes artères de la ville. Le mouvement qui dénonce les taxes élevées et la paupérisation croissante utilise un gilet de haute visibilité des automobilistes comme symbole de ralliement.

  • COP24

    COP24

    La 24e Conférence de parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP24 pour les intimes) s'ouvre dimanche à Katowice, en Pologne. L’objectif est de déterminer des règles précises d’applications de l’Accord de Paris négocié en 2015.
    Les émissions de gaz à effet de serre sont de nouveau en hausse après une stagnation entre 2014 en 2016. La réunion climatique de Katowice se poursuit jusqu’au 14 décembre. 

  • G20

    G20

    Le président Donald Trump et son homologue chinois, Xi Jinping, soupent ensemble samedi soir en marge du sommet du G20 en Argentine. La rencontre a été qualifiée de «repas de tous les dangers» alors que les tensions entre les deux géants font vaciller l'économie mondiale. Donald Trump est maintenant habitué à dynamiter les réunions internationales. Il a annulé une rencontre prévue samedi midi avec le président Vladimir Poutine en prétextant la crise en Ukraine. 


    Les chances d'une déclaration finale unanime du G20 semblent bien minces. Selon les rumeurs, la France pourrait même tenter de rallier quelques pays dits progressistes autour d'un texte alternatif en faveur de la lutte contre les changements climatiques et du libre-échange. 
     

  • Dans les rings

    Dans les rings

    Grosse soirée de boxe samedi, avec pas moins de trois affrontements majeurs pour des titres de champion du monde.

    Le Centre Vidéotron de Québec en présente deux. Marie-Ève Dicaire (13 victoires) se bat contre l’Uruguayenne Christina Namus pour le titre des super-mi-moyens de l’IBF. Elle pourrait devenir la première Québécoise championne du monde dans ce sport. 

    Un autre Québécois, Adonis «Superman» Stevenson (29-1-1, 24 K.-O.) rencontre au même endroit l'aspirant obligatoire Oleksandr «The Nail» Gvozdyk (15-0-0, 12 K.-O.). Stevenson défend son titre de la WBC pour la dixième fois. Il est le négligé des parieurs. 


    Toujours samedi soir, mais au Staples Center de Los Angeles, le Britannique Tyson Fury et l’Américain Deontay Wilder s'affrontent dans la catégorie reine des poids lourds. Fury (27 victoires en autant de combats, dont 17 par K.-O.) tente de reconquérir le titre qui lui a échappé après des déboires personnels. Wilder (40 victoires, dont 39 par K.-O.) porte la ceinture WBC, qu'il a défendue à sept reprises depuis 2015.