Précision

Le Devoir a publié dans le courrier du lecteur une lettre signée de Roger Hobden (« Non à la prostitution »), dans son édition du 6 novembre. Or ce médecin a été condamné à neuf mois de prison à purger dans la collectivité, en 2016, pour des attouchements sexuels sur une patiente d’âge mineur en 1997. Il n’a jamais été dans notre intention de donner la parole à quelqu'un ayant été condamné pour inconduite sexuelle, même s’il a purgé sa peine, sur un sujet aussi délicat que la prostitution. Les antécédents de l’auteur avaient échappé à notre attention. Nos excuses.