Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Des audiences

    Des audiences

    Beaucoup d’affaires juridiques aujourd’hui. Ça commence avec SNC-Lavalin qui revient en cour ce matin. L’enquête préliminaire dans le dossier des accusations criminelles déposées par la GRC contre la firme d’ingénierie québécoise s’amorce au palais de justice de Montréal. L’audience porte sur des accusations de fraude qui remontent à 2015. La compagnie a cherché en vain à négocier un accord de réparation.

     

    Une autre enquête préliminaire attendue s’ouvre au Nouveau-Brunswick. Cette cause rare concerne deux agents du pénitencier de Dorchester accusés d’homicide involontaire et de négligence criminelle dans la mort du détenu Matthew Hines, en 2015.

  • Des procès

    Des procès

    Une très intrigante cause climatique arrive aussi devant un tribunal fédéral américain dans les prochaines heures. Vingt et un jeunes de l’Oregon poursuivent l’État fédéral. Ils lui reprochent de ne pas les protéger contre les changements climatiques en encourageant la consommation d’énergies fossiles. Le gouvernement Trump et celui de Barack Obama ont tenté en vain de faire déclarer la cause irrecevable.

     

    Au Bangladesh, à Dacca, le verdict est rendu dans l’affaire de la chef de l’opposition, Khaleda Zia. Elle est accusée de corruption du temps où elle servait comme première ministre.

  • Construire/détruire

    Construire/détruire

    Après le pont géant de Chine la semaine dernière, voici maintenant l’aéroport surdimensionné d’Istanbul. La Turquie inaugure partiellement un complexe aéroportuaire décrit comme le plus grand du monde par les autorités. Plus de 150 millions de passagers sont attendus chaque année.

     

    Le président Erdogan célébrera en même temps son 64e anniversaire. Une enquête du journal Cumhuriyet laisse croire que 400 ouvriers ont perdu la vie sur ce chantier ouvert il y a trois ans à peine.

     

    À New Delhi, c’est le sort du site de la mosquée Babri Masjid qui retient l’attention. La Cour suprême se penche sur cet épineux dossier politico-religieux. Le lieu de culte musulman inauguré en 1527 a été détruit en 1992 par une foule hindoue fanatisée. Les deux groupes se disputent le terrain depuis.

  • Viva Da Vinci

    Viva Da Vinci

    Les célébrations du 500e anniversaire de la mort de Leonard de Vinci (en 2019) commencent avec l’inauguration d’une exposition à la célébrissime galerie des Offices de Florence.

     

    L’Italie, où le géant de la Renaissance est né en 1452, et la France, où il est mort en 1519, multiplieront les commémorations et les hommages. Le slogan des événements prévus donne le ton : « Viva da Vinci ».