Quoi surveiller cette fin de semaine?

  • Jagmeet Singh au Québec

    Jagmeet Singh au Québec

    Des militants néodémocrates, accompagnés de leur chef Jagmeet Singh, doivent débattre de résolutions « nationalistes » durant la fin de semaine lors d'un congrès à Trois-Rivières — résolutions qui pourraient plaire au parti du nouveau premier ministre désigné, François Legault.

    Parmi les 28 résolutions qui seront vraisemblablement soumises, on compte notamment un transfert des pouvoirs fédéraux en matière de culture au gouvernement du Québec, avec le financement qui l’accompagne. Allons-y d'une prévision : ceci pourrait être le début d'une opération de charme envers l'électorat québécois, qui n'avait pas été particulièrement au rendez-vous pour le NPD lors des élections de 2015.

  • États-Unis: manif avant les «midterms»

    États-Unis: manif avant les «midterms»

    À trois semaines des élections de mi-mandat aux États-Unis, l'eau commence lentement à bouillir. Les organisatrices de la Marche des femmes, qui ont lancé le mouvement «Power to the Polls», ont appelé à une manifestation à Chicago samedi après-midi. 

    Cet appel n'est pas anodin: il est lancé au moment où s'ouvre le vote par anticipation dans cet État. L'objectif de cette marche, qui fait suite à celle — nationale — tenue le 20 janvier, est de susciter la participation électorale des femmes, des jeunes et des immigrants, en particulier.

  • Tensions en Allemagne (bis)

    Tensions en Allemagne (bis)

    Les semaines se suivent et se ressemblent en Allemagne. Après Hambourg et Munich, c'est au tour de Berlin de recevoir, samedi, une manifestation monstre de collectifs antiracistes qui s'inquiètent de la montée de l'extrême droite au pays. Quelque 40 000 personnes sont attendues, ce qui fera du bruit.

    Difficile de tomber plus à pic : le lendemain, dimanche, la Bavière tient des élections régionales où la CSU, l'alliée d'Angela Merkel, bataille ferme pour arrêter l'hémorragie des voix vers l'extrême droite — représentée par l'Alternative pour l'Allemagne.

  • Dans le rétroviseur: Martin Luther King

    Dans le rétroviseur: Martin Luther King

    Alors que la distribution des Nobel vient de se terminer, rappelons l'une des plus célèbres attributions: le 14 octobre 1964, il y a 54 ans, le militant noir américain Martin Luther King remportait le prix Nobel de la Paix pour sa campagne non violente contre le racisme.

    L'année d'avant, âgé de 34 ans, il avait conclu la Marche sur Washington avec son célèbre discours « I Have a Dream ». Il mourra quatre ans plus tard, en avril 1968, assassiné par un ségrégationniste blanc à Memphis, où il était allé soutenir les éboueurs en grève.