Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Une nouvelle secrétaire

    Une nouvelle secrétaire

    L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) désigne son nouveau secrétaire général vendredi à Erevan, en Arménie. Tout indique que la Rwandaise Louise Mushikiwabo prendra le relais de la Canadienne Michaëlle Jean. La nouvelle dirigeante sera adoubée par consensus.

    La « bataille des dames », comme en parle la presse française, défraie la chronique depuis des mois. La présidente sortante n’a jamais eu le soutien de la France pour être reconduite. Québec et Ottawa l’ont aussi larguée cette semaine.

    [Mise à jour: Louise Mushikiwabo succède à Michaëlle Jean]

  • Meurtres et mystères

    Meurtres et mystères

    À l’est, rien de nouveau. L’ambassadeur de Russie en Grande-Bretagne convoque à Londres une conférence de presse au sujet de l’empoisonnement de l’espion transfuge Sergei Skripal.

    Au même moment sont organisées en Bulgarie les funérailles de la journaliste Viktoria Marinova, dont le meurtre et le viol semblent être liés à ses enquêtes.

    L’Arabie saoudite, elle, continue de nier sa responsabilité dans la disparition inexpliquée, en Turquie, du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, critique de la monarchie absolutiste et obscurantiste. Le royaume a d’ailleurs retiré jeudi sa demande d’adhésion à titre de membre observateur à l’OIF. Celle-ci suscitait de vives critiques en raison des innombrables violations saoudiennes des droits de la personne.

  • Le Nobel alternatif

    Le Nobel alternatif

    L’aura-t-elle ? Ou plutôt, l’a-t-elle eu, le décalage horaire aidant au dévoilement tôt ce matin du nom du lauréat ou de la lauréate du Nobel alternatif de littérature remis à Stockholm. Kim Thúy, trésor national du Québec, fait partie des quatre finalistes avec Maryse Condé, de la Guadeloupe, Neil Gaiman, du Royaume-Uni, et Haruki Murakami, du Japon, qui, lui, a demandé à être retiré de la liste. On en était donc à une chance sur trois pour Kim Thúy.

    La récompense est accordée par une centaine de personnalités suédoises en lieu et place du vrai de vrai Nobel de littérature 2018, qui ne sera remis que l’an prochain, en même temps que le prix 2019. Le report s’explique par un scandale sexuel qui a fortement affecté l’Académie suédoise, gardienne du prix de littérature.

    [Mise à jour: le Nobel alternatif de littérature décerné à Maryse Condé]

  • Des enchères chères

    Des enchères chères

    Du whisky et des bijoux. Une bouteille de scotch décrite comme « la plus chère du monde » est mise aux enchères à New York ce midi en même temps que la maison d’encan Sotheby’s présente des bijoux ayant appartenu à la reine Marie-Antoinette. Ils seront offerts au marché dans un mois.

    Le nectar, un Macallan de 1926, Sir Peter Blake, est évalué à au moins 1 million. Il s’agit d’une des douze bouteilles du lot historique. Une autre rareté de cette série mythique a rapporté 1,5 million de dollars à Édimbourg au début du mois.

    Les joyaux royaux appartiennent à la maison de Bourbon Parme. La collection comprend une énorme perle sertie de diamants portée par la reine exécutée le 16 octobre 1793. À lui seul ce bijou pourrait rapporter jusqu’à 2,5 millions de dollars, selon les projections de Sotheby’s.