Le Quatrième souhaite construire une communauté à Dorval

Adil Boukind Collaboration spéciale
<p>Les appartements du Quatrième sont d’un style contemporain épuré et urbain.</p>
Photo: Le Quatrième

Les appartements du Quatrième sont d’un style contemporain épuré et urbain.

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Après avoir construit et presque totalement vendu 6 maisons unifamiliales et 39 maisons en rangée, le Quatrième avance dans la création de son projet l’Espace MV4 qui prend forme à Dorval, à l’ouest de Montréal. Celui-ci sera un édifice de luxe en copropriété sur six étages comportant 50 appartements.

À l’arrivée dans l’Espace MV4, les visiteurs et les résidents se feront accueillir par le hall, dont le plafond s’élève à 18 pi de hauteur. Les appartements auront quant à eux des plafonds entre 8,5 et 9 pi. Les futurs propriétaires pourront en outre choisir certains aspects de leur prochain logement. « Nous offrons des finitions standards de haute qualité et nous laissons aux clients la possibilité de personnaliser leur appartement, avec les couleurs par exemple », explique Marc Giannandrea, directeur des ventes du projet Le Quatrième.

« Ce qu’on a voulu créer, c’est un projet où on ne trouverait pas seulement un type de bâtiment, mais plutôt une variété pour amener une diversité de clientèles », expliquait dans Le Devoir au printemps dernier M. Aurèle Cardinal, architecte et promoteur du Quatrième.

La cuisine, dont les comptoirs sont faits de quartz, est dans la même pièce ouverte que la salle à manger et le salon, laissant ainsi respirer le tout. À cela s’ajoutent beaucoup de fenêtres pouvant laisser entrer le plus de lumière possible. M. Giannandrea attribue aux appartements un style contemporain. « Le béton exposé, très tendance, est très utilisé et donne un style rappelant les lofts. » Béton qui devrait aussi offrir une isolation sonore supérieure, selon le directeur des ventes.

En outre, tous les appartements seront munis de terrasses privées, mais certaines d’entre elles seront aussi dotées de jardins urbains. « La clientèle est surtout composée d’habitants du West Island qui ont déjà vendu ou qui veulent vendre leur maison. Ce sont souvent des couples sans enfant, ou dont les enfants ne vivent plus à la maison, qui n’ont plus besoin d’autant d’espace de vie et qui souhaitent s’établir dans un lieu centralisé », explique M. Giannandrea.

En plus des infrastructures propres à l’espace, le Quatrième se trouve proche de plusieurs commodités, comme la gare de Dorval et plusieurs lignes de bus, dont le 211 qui se rend à l’aéroport Montréal-Trudeau. Quant aux automobilistes, ils n’auront besoin que de quelques minutes pour rejoindre les autoroutes 13, 20 et 520. L’espace MV4 offre aussi une place de stationnement intérieur par logement et un stationnement extérieur pour les visiteurs.

Créer une communauté
Selon M. Giannandrea, le projet crée une sorte de gated community, grâce notamment au fait que les résidences se trouvent dans une impasse. Cette localisation offre ainsi un certain calme aux habitants grâce à la faible circulation.

Pour le directeur des ventes du projet, l’une des forces de l’Espace MV4 se trouve dans les différentes aires communes nommées « L’espace Club ». Ces aires communes centralisées devraient, selon le directeur des ventes, mettre l’accent sur la rencontre et l’échange entre les habitants du bâtiment.

Tout d’abord, un chalet urbain donnera accès à la terrasse. Celui-ci, en plus d’être généreusement éclairé grâce à ses nombreuses fenêtres, sera accessible toute l’année. Des chaises suspendues permettront aux habitants de se relaxer. La terrasse en elle-même est assez spacieuse et pourra accueillir plusieurs groupes de personnes. Des barbecues seront aussi installés.

Autre atout, la piscine à eau salée située elle aussi sur la terrasse qui, à en croire les photos, offre une vue imprenable sur le lac Saint-Louis. « Nous sommes vraiment situés à cinq minutes du lac et de ses pistes cyclables », ajoute M. Giannandrea.

Enfin, pour les sportifs, une salle d’entraînement sera aménagée au rez-de-chaussée de la tour.

Le projet préserve 55 % du terrain en espaces verts. Plusieurs arbres ont été gardés intacts et d’autres seront plantés d’ici la fin des travaux.

Trois phases de construction
Le projet est actuellement à sa première phase. La première tour, qui comptera 50 logements, a déjà 75 % de ses appartements vendus. Les acheteurs ont ainsi le choix entre trois tailles, entre une et trois chambres allant ainsi de 579 pi2 à 1758 pi2. La deuxième phase présentera quant à elle 66 logements et devrait être achevée à l’automne 2020. Une troisième phase amènera le total de logements à 185.