Fusillade à Fredericton: l’accusé a comparu pour une seconde fois lundi

Matthew Vincent Raymond fait face à quatre chefs d’accusation de meurtre relativement à la fusillade de Fredericton.
Photo: James Vincent Walsh La Presse canadienne Matthew Vincent Raymond fait face à quatre chefs d’accusation de meurtre relativement à la fusillade de Fredericton.

L’homme de Fredericton accusé d’avoir tué quatre personnes lors d’une fusillade, le mois dernier, a comparu pour la deuxième fois, lundi.

Le dossier a alors été reporté au mois prochain.

Matthew Vincent Raymond fait face à quatre chefs d’accusation de meurtre relativement à la mort des policiers de la Ville de Fredericton, Sara Burns et Robb Costello, ainsi que des civils Donnie Robichaud et Bobbie Lee Wright.

Les présumées victimes ont été tuées, le 10 août, à l’extérieur d’un immeuble d’habitation dans la capitale du Nouveau-Brunswick.

Selon les documents de la cour, la fusillade s’est terminée lorsque le tireur présumé a été atteint à l’abdomen par les balles de la police.

Au cours de sa première comparution, l’avocat de Matthew Vincent Raymond avait déclaré qu’il était impossible de poursuivre l’affaire, car la défense attendait toujours la divulgation ou la publication des conclusions de l’enquête policière.

L’avocat de la défense, Nathan Gorham, a déjà déclaré qu’il s’attend à ce que son client plaide non coupable et à une demande d’audience préliminaire.