Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Sus à Volkswagen !

    Sus à Volkswagen !

    Le « dieselgate » se pointe en cour. Les audiences commencent au premier grand procès de Volkswagen en Allemagne, trois ans après le scandale de la manipulation des tests antipollution.

    L’affaire, découverte par les autorités américaines, avait fait perdre 40 % du titre VW en bourse en deux jours, en septembre 2015. Ce sont des investisseurs floués par cette chute vertigineuse qui réclament aujourd’hui le remboursement de quelque 14 milliards de dollars.

    Le premier constructeur mondial se défend en rejetant la faute de la tricherie sur une poignée d’ingénieurs, qui auraient agi à l’insu des dirigeants.

  • Mort aux baleines !

    Mort aux baleines !

    Le Japon réussira-t-il à faire accepter la reprise de la pêche commerciale de certaines baleines ? La proposition est discutée à partir de ce matin par la Commission baleinière internationale (CBI) qui se réunit à Florianópolis, au Brésil.

    La capture de baleine à des fins commerciales est interdite depuis plus de 30 ans. L'interdiction vise à protéger certaines espèces de l’extinction.

    Le Japon contourne déjà l’interdit en profitant d’une exception qui permet les captures pour des raisons scientifiques. Cet été, en trois mois de chasse, les baleiniers nippons ont tué 43 baleines de Minke et 133 rorquals boréals.

    La CBI, fondée en 1946, compte 89 pays membres. Elle est présentement présidée par le Japon.

  • Régime sec

    Régime sec

    La grève-surprise des employés de la Société des alcools du Québec déclenchée dimanche se poursuit aujourd’hui avec un arrêt de travail déjà annoncé. Des débrayages ont déjà eu lieu le 17 juillet et le 22 août.

    Les négociations, qui portent en partie sur les horaires, reprendront mardi. Les syndiqués réclament une amélioration de la conciliation travail-famille-étude, tandis que l’employeur veut plus d’employés au boulot le week-end, quand les succursales fonctionnent à plein régime.

  • Parlons sciences

    Parlons sciences

    La campagne électorale de 39 jours passera dans les prochaines heures le cap de la mi-temps. Des représentants des partis politiques participent ce soir à Montréal à un bar des sciences. Les échanges s’organisent autour de la question suivante : Quelles sciences pour le Québec de demain ?

    Le débat organisé par l’Association francophone pour le savoir (Acfas) réunit Dominique Anglade (PLQ), Jean-Martin Aussant (PQ), Jean-François Roberge (CAQ) et Alejandra Zaga Mendez (QS). Le quatuor se réunit dans un vrai de vrai bar, L’Barouf, rue Saint-Denis.

  • Causons égalités

    Causons égalités

    Autre sujet de société, autre débat politique. La Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec propose aussi un débat électoral ce soir. La rencontre est appelée au Centre St-Pierre de Montréal. Pour ces échanges, les partis ont dépêché Lucie Charlebois (PLQ), Carole Poirier (PQ), Marilyn Picard (CAQ) et Benoit Racette (QS).