Plus de 90 000 clients d'Hydro-Québec privés d'électricité au Québec

Les orages et vents violents ont causé mercredi après-midi des pannes d'électricité, notamment dans la région de Montréal.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Les orages et vents violents ont causé mercredi après-midi des pannes d'électricité, notamment dans la région de Montréal.

Un peu plus de 90 000 clients étaient privés d’électricité au Québec vers 22h, mercredi, les régions de Montréal et de la Montérégie étant les plus touchées à la suite de fortes précipitations et de vents puissants.
 

Des alertes d’orages violents se succédaient mercredi après-midi dans plusieurs secteurs de la province.
 

Une ligne d’orages a traversé la région métropolitaine de Montréal en milieu d’après-midi, et a ensuite touché Repentigny et les environs de Trois-Rivières, a indiqué Alexandre Parent, météorologue à Environnement Canada.
 

Des rafales de 92 ou 93 km/h ont été enregistrées aux aéroports de Montréal-Trudeau et de Saint-Hubert. Il y a eu à tout le moins quelques arbres cassés à Montréal, affirmait M. Parent.
 

Une autre zone d’orages devait s’étirer de l’Estrie vers la Beauce en soirée, selon Environnement Canada.
 

L’avertissement de chaleur intense est par ailleurs levé pour les prochains jours.

Au plus fort des orages, il y avait environ 175 000 clients privés d’électricité à travers la province.
 

Dans la région de Montréal, plus de 100 000 clients étaient privés d’électricité à un certain moment, et ils étaient encore 68 148 usagers vers 22h.
 

À Laval, ils étaient 1070 clients — plus de 10 000 au plus fort des précipitations — à devoir composer avec une interruption de service, tandis qu’un peu plus de 21 000 clients étaient également privés d’électricité en Montérégie.
 

Des réparations étaient effectuées sur le réseau en fin d’après-midi avec des équipes augmentées, a assuré Serge Tsoto, porte-parole d’Hydro-Québec.

La cellule orageuse qui a traversé le Québec a provoqué d’« importants dommages au réseau de distribution », a indiqué Hydro-Québec sur son site web. Les pannes ont été causées par la végétation qui entre en contact avec les fils électriques, précise-t-on.

Hydro-Québec a indiqué qu’elle poursuivrait le travail tout au long de la soirée et de la nuit.