Une marche de 550 km pour le logement social

Des membres du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) marcheront d’Ottawa à Québec pour dénoncer « les graves dénis du droit au logement ». La marche de 550 km débutera dimanche prochain pour se terminer le 31 septembre, soit à la veille des élections provinciales. Vingt-sept personnes ont prévu participer à l’ensemble de la marche de 28 jours. Le FRAPRU estime toutefois que jusqu’à une centaine de personnes se joindront quotidiennement à la marche. Réunis sous la bannière « De villes en villages pour le droit au logement », les marcheurs réclameront des engagements « ambitieux » des gouvernements en matière de logement social. « Actuellement, les fonds en provenance de Québec et d’Ottawa ne permettent que de financer 3000 nouveaux logements sociaux par année, pour tout le Québec, s’indigne Véronique Laflamme, porte-parole du FRAPRU. Mais moins du tiers peut être livré, faute d’un financement suffisant du programme AccèsLogis, malgré les importants surplus budgétaires. »