En souvenir de Fredy Villanueva

Photo: Catherine Legault Le Devoir

L’émotion était palpable devant la Maison culturelle et communautaire de Montréal-Nord, jeudi soir. Quelques dizaines de personnes se sont donné rendez-vous pour commémorer le décès, dix ans plus tôt, de Fredy Villanueva, 18 ans, tombé sous les balles d’un policier. La présidente de Femmes autochtones du Québec, Viviane Michel, et le documentariste Will Prosper ont prononcé quelques mots devant des membres visiblement émus de la famille et des amis du jeune Villanueva. Après quoi, une envolée de colombes a suivi. La tragédie survenue le 9 août 2008 avait déclenché la nuit suivante des émeutes dans l’arrondissement, parmi les plus violentes des dernières décennies. Le projet de rassemblement de jeudi avait été lancé par la mairesse de l’arrondissement de Montréal-Nord, Christine Black.