Les bicyclettes maintenant interdites dans le cimetière Mont-Royal

La direction du cimetière Mont-Royal a indiqué avoir observé au cours des dernières années un afflux de groupes de cyclistes.
Photo: Valérian Mazataud Le Devoir La direction du cimetière Mont-Royal a indiqué avoir observé au cours des dernières années un afflux de groupes de cyclistes.

Le cimetière Mont-Royal, confirme qu’à compter de mercredi, l’usage de la bicyclette n’est plus autorisé sur sa propriété, pour des raisons de sécurité.

Dans un communiqué, la direction du cimetière montréalais explique que depuis l’ouverture en 1852, en plus d’offrir un espace funéraire, elle a toujours tenu à garder la propriété ouverte au grand public. Elle veut ainsi lui permettre de visiter les espaces verts, d’observer les oiseaux et autres animaux sauvages, d’apprécier l’histoire reflétée dans les monuments et de pratiquer des activités récréatives respectueuses qui sont en harmonie avec le caractère sacré des lieux.

La direction a toutefois observé au cours des dernières années un afflux de groupes de cyclistes, dont beaucoup utilisent la propriété pour l’entraînement à haute vitesse, au mépris de la sécurité des piétons et du caractère du cimetière.

Des plaintes ont été déposées par des détenteurs de droits d’inhumation et des visiteurs.

Le cimetière affirme que l’été dernier et cette année, les cyclistes ont été fréquemment informés des règles de comportement, mais qu’un grand nombre d’entre eux ne les ont pas respectées. On leur a demandé de rouler à moins de 10 km/h, de ne pas circuler en groupe de plus de quatre, de se déplacer en file et d’accorder la priorité aux piétons.

Le cimetière Notre-Dame-des-Neiges, situé lui aussi sur le mont Royal, a prohibé toute circulation en bicyclette sur son territoire depuis un certain temps déjà.