Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Le sort de Tony Accurso

    Le sort de Tony Accurso

    C’est jour de sentence à Laval pour Tony Accurso, reconnu coupable d’avoir trempé dans un stratagème pour filouter les contrats de la Ville. La Couronne demande cinq ans de prison, la défense suggère entre douze et vingt-quatre mois à purger dans la collectivité. Le juge James Brunton rend sa décision ce matin.

    L’ex-entrepreneur est le seul des trente-sept accusés de l’opération Honorer à avoir choisi de se défendre devant les tribunaux contre des accusations de fraude et de corruption. L’ex-maire Gilles Vaillancourt, de triste mémoire, a reconnu sa culpabilité et été condamné à six ans de prison.

  • L’Europe et le droit d’auteur

    L’Europe et le droit d’auteur

    Le Parlement de l’Union européenne se prononce sur une importante réforme du droit d’auteur visant les géants du Web. La modernisation de la loi de 2001 obligerait les plateformes comme Google et Facebook à payer pour l’utilisation en ligne de contenus produits par d’autres sources, dont les médias. 

    Une autre disposition rendrait les plateformes numériques responsables des contenus diffusés par leurs utilisateurs. L’encyclopédie participative en ligne Wikipédia a bloqué l’accès à ses contenus dans quelques pays européens mercredi, dont la France, pour protester contre cette mesure.

    Le vote sera suivi de négociations avec les États. La Commission européenne assure que la délicate position des encyclopédies en ligne pourrait alors être exemptée de la clause de responsabilité.

  • L’Allemagne et les migrants

    L’Allemagne et les migrants

    Le ministre de l’Intérieur allemand, Horst Seehofer, entame une délicate mission à Vienne auprès de responsables autrichiens. L’objectif : les convaincre d’accepter des demandeurs d’asile que l’Allemagne entend désormais refouler.

    Après un bras de fer de plusieurs semaines qui menaçait la coalition gouvernementale allemande, le ministre allemand, leader des conservateurs bavarois, a fait accepter à la chancelière Angela Merkel cette politique du refoulement.

    Elle-même reçoit d’ailleurs à Berlin aujourd’hui le premier ministre hongrois, Viktor Orban, un des plus féroces critiques depuis des mois de la politique migratoire de l’Allemagne, jugée trop laxiste.

  • Sur les courts

    Sur les courts

    La Montréalaise Eugenie Bouchard, abonnée aux espoirs déçus, poursuivra-t-elle sur sa surprenante belle lancée au tournoi du Grand Chelem de Wimbledon ? Elle affronte la 17e raquette du classement, l’Australienne Ashleigh Barty.

    Le jeune prodige de la raquette Denis Shapovalov, lui, rencontre Benoît Paire. Le Canadien a déjà sorti un autre Français au premier tour en battant Jérémy Chardy.