Faubourg Contrecœur: arrêt des procédures pour Bernard Trépanier

L’ancien collecteur de fonds d’Union Montréal, Bernard Trépanier, en 2013
Photo: Paul Chiasson Archives La Presse canadienne L’ancien collecteur de fonds d’Union Montréal, Bernard Trépanier, en 2013

Compte tenu de son état de santé, l’ancien collecteur de fonds d’Union Montréal, Bernard Trépanier, ne subira pas ses deux procès. Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a déposé mercredi matin un arrêt des procédures.

M. Trépanier avait été arrêté en mai 2012 par l’Unité permanente anticorruption (UPAC) en même temps que Frank Zampino et l’entrepreneur Paolo Catania relativement au dossier du Faubourg Contrecœur. Il avait de nouveau été arrêté en septembre 2017. Il était cette fois accusé d’avoir participé à un système de partage de contrats à la Ville de Montréal, entre 2001 et 2009, tout comme cinq autres individus.

Mais Bernard Trépanier était atteint d’un cancer. Dans le dossier du Faubourg Contrecœur, le tribunal avait d’ailleurs ordonné la tenue d’un procès distinct de celui des autres coaccusés. Après plusieurs reports, le juge Yves Paradis avait estimé, en mars dernier, qu’il était risqué de commencer le procès. « La présence de l’accusé chaque jour et sa capacité de concentration sont, en raison de cet état de santé, tellement aléatoires qu’aucun horaire valable ne peut être déterminé », avait-il statué.

Bernard Trépanier a récemment commencé à recevoir des soins palliatifs et son état de santé est fort précaire, ce qui a conduit le DPCP à déposer, mercredi matin, un arrêt des procédures.