Quoi surveiller aujourd’hui?

  • Un doctorat pour Trudeau

    Un doctorat pour Trudeau

    Dans son autobiographie publiée en 2014, Justin Trudeau reconnaissait avoir été un étudiant dont le « manque de constance sur le plan scolaire » préoccupait tout le monde, lui le premier. Il faut croire que ce touche-à-toutes-les-matières a finalement trouvé le chemin vers le diplôme : il se verra remettre aujourd’hui un doctorat honorifique en droit de l’Université de New York.

    Le premier ministre entame ainsi une visite de trois jours aux États-Unis. Il fera aussi un arrêt à Boston. Au menu ? Discussions sur le « partenariat économique solide entre le Canada et les États‑Unis, ainsi que l’importance de travailler ensemble pour trouver des solutions aux défis mondiaux ».

  • Accommodements raisonnables, la suite

    Accommodements raisonnables, la suite

    Dossier chaud ! La Commission des institutions de l’Assemblée nationale s’attelle cet après-midi à étudier les lignes directrices portant sur le traitement d’une demande d’accommodement raisonnable pour un motif religieux.

    Ces lignes ont été publiées par Québec la semaine dernière, près de sept mois après l’adoption du projet de loi 62. Objectif ? Guider les organismes publics dans le traitement des demandes d’accommodements. Mais c’est là un guide qui rappelle aussi que chaque demande sera traitée au « cas par cas »…

  • Silence, on roule

    Silence, on roule

    L’édition 2018 du Tour du silence se tient ce soir à Montréal et ailleurs au Québec. L’événement — né à Dallas il y a 15 ans et qui se déroule cette année dans 450 villes du monde — se veut une « initiative de sensibilisation active à la sécurité cycliste et routière ».

    Le principe ? Rouler en silence pour souligner la vulnérabilité des cyclistes… et penser aux disparus de la dernière année. Notamment le jeune Clément Ouimet, dont le décès en octobre 2017 a ébranlé la communauté cycliste et incité la Ville de Montréal à modifier les accès routiers sur le mont Royal.

  • Le dévoilement du jour: Juste pour rire

    Le dévoilement du jour: Juste pour rire

    C’est aujourd’hui que le premier Festival Juste pour rire de l’ère post-Gilbert Rozon dévoile sa programmation. Quels humoristes québécois seront de la partie alors qu’un festival concurrent né en réaction au scandale Rozon verra aussi le jour cette année ?

    Dans la foulée des allégations d’agressions sexuelles qui pèsent contre lui, Gilbert Rozon — fondateur de Juste pour rire — s’est départi de son petit empire ce printemps. L’agence artistique américaine ICM Partners fait partie du groupe d’acheteurs, avec l’humoriste canadien Howie Mandel.